Saviez-vous que la générosité attire l’abondance ?

Le poids des croyances

Nous sommes très nombreux à croire qu’être généreux signifie tout donner, s’oublier pour l’autre, se sacrifier,  etc.

Mais saviez-vous que la plus grande générosité vient de notre capacité à nous ouvrir et à recevoir de l’Autre, de l’Univers, de la Vie ?

Être généreux c’est avant tout développer une attitude d’ouverture à la personne qui désire nous donner, qui désire partager avec nous, qui désire faire équipe et partie intégrante de notre réussite.

Nous sommes également très nombreux à penser qu’il est beaucoup plus difficile de recevoir que de donner.

Ne vous est-il jamais arrivé cela : vous offrez un cadeau à votre hôte pour le dîner auquel vous êtes invité. Et la personne vous rétorque “Oh, il ne fallait pas…nous avions dit un dîner en toute simplicité”, et vous vous retrouvez planté là, comme une andouille,  avec votre cadeau dans les mains et ne sachant plus qu’en faire.

A l’opposé, la personne vous remercie de votre cadeau mais c’est vous qui répondez “non, tu sais ce n’est rien” “ce n’est pas grand chose”Triste

Autrement dit chacun se renvoie “la patate chaude” puisqu’ il s’agit de minimiser le cadeau en espérant minimiser d’autant la gêne que vous ressentez dans cette situation qui vous donne la pénible impression d’être parfaitement ridicule.

Entre Donner et Recevoir    

Entre donner et recevoir les impressions sont différentes.

Effectivement, le fait de donner peut nous apporter une impression de pouvoir, de puissance. Alors que nous pouvons interpréter le fait de recevoir de «l’autre» comme un «manque» de quelque chose d’important pour nous, et croire que nous ne sommes pas totalement indépendants, que nous avons «besoin» de l’autre, etc. etc.

Le problème est que nous prenons toutes ces interprétations  comme autant de vérités mais qui finalement nous empêchent d’accueillir, de recevoir, d’être ouverts au partage et à la solidarité.

Mais saviez-vous que le fait d’accepter de recevoir simplement, sans fausse pudeur, sans se sentir inférieur, impuissant ou incomplet, est un grand signe de générosité envers l’autre qui désire partager ses plaisirs, ses connaissances, sa présence, ses ressources, sa réussite, etc.

 

Pour aller plus loin

Quelques suggestions afin d’installer en vous une attitude de générosité et d’abondance :

Lorsque quelqu’un vous offre de vous aider, de vous soutenir, de vous rendre un service et autres, acceptez de vous ouvrir pour recevoir généreusement ce que l’autre vous propose.  Donner et Recevoir

Acceptez de prendre la main que vous tend l’autre.

Au départ vous pensiez pouvoir vous débrouiller seul(e), sans l’aide, sans les conseils de l’autre mais  peut-être que de ce fait vous vous privez de recevoir un conseil judicieux, une piste intéressante à suivre.
Peut-être que vous vous privez d’un signe d’amitié qui pourrait prendre une place très importante dans un autre aspect de votre vie.
Peut-être que vous vous privez d’un soutien qui pourrait vous amener à la réussite professionnelle et changer votre vie en abondance !

Bref, investir dans la générosité de recevoir c’est accepter généreusement que “recevoir” rapporte des “dividendes” pour l’avenir ! Amoureux

Par ailleurs, lorsque quelqu’un vous offre un compliment que ce soit sur votre beauté ou sur la qualité de votre repas, acceptez le cadeau et remerciez sincèrement en exprimant vos sentiments. Vous en savourerez tout le bénéfice dans votre relation.

Lorsque je dis cela dans mes groupes de formation, il arrive souvent quelqu’un rétorque “ça fait hypocrite”… Ah bon ? Exprimer des sentiments sincères, dire “je t’aime” à ceux que vous aimez c’est être hypocrite ? Bien sûr nous connaissons tous des manipulateurs et il est évident qu’il nous faut veiller à ne pas tomber dans leurs pièges. Mais si vous doutez constamment de la sincérité des sentiments de votre entourage que vous reste-t-il ? Doutez-vous de l’amour de votre conjoint ? De celui de vos enfants, de vos parents ? De vos amis ? Que votre vie doit être triste dans ce cas 🙁

Parallèlement, lorsque vous donnez à quelqu’un un mot gentil, un sourire, un regard tendre, une attention, ressentez tout au fond de vous tout le plaisir que vous avez à donner et à partager.

En acceptant généreusement «le cadeau» de votre présence, la personne qui reçoit vous permet en retour de donner plus encore et donc d’amplifier votre plaisir et votre joie. À votre tour, acceptez de permettre à l’autre de ressentir aussi tout le plaisir de pouvoir donner et partager avec vous.

De solides amitiés et des amours profonds se forment ainsi.  Entre Donner et Recevoir, chacun découvre l’Abondance”. Elle vient en prime, d’un sentiment d’avoir ”plus” que ce que nous avions au départ.

Alors pour cesser les croyances et la peur du manque, développons notre générosité à recevoir de l’autre. Elle nous offre un  surplus d’énergie, de gratitude, de reconnaissance, d’amour et d’amitié. Accepter de recevoir c’est attirer l’abondance dans sa vie.

A notre époque où l’on critique le règne de l’individualisme et du chacun pour soi,  pourquoi ne pas reconnaître et accepter ce qui nous est offert au lieu de nous en priver ? Notre mission sur terre n’est pas de vivre pauvre et malheureux. Cela demande simplicité et humilité dans l’acceptation de notre vulnérabilité qui permet le partage et la relation.

Ce sont les clés de l’abondance, alors profitez du cadeau Cadeauet acceptez de recevoir mon amitié sincère.

A bientôt Clignement d'œil

(8 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour Michele,

    c’est ma femme qui m’a ouvert les yeux sur ce sujet là. J’ai encore un peu de mal à recevoir. Donner est un plaisir mais recevoir, c’est une autre histoire.
    Soit j’ai l’impression que je ne le mérite pas, soit je suis trop exigent et je décourage ceux qui m’offrent des cadeaux.
    Mais j’ai une super coach à la maison! 🙂

    Michael
    Michael Articles récents..10 preuves d’amour pour les fêtesMy Profile

    1. Bonsoir Michael,

      Cette difficulté à recevoir est bien l’objet de nombre de nos difficultés relationnelles. Il est essentiel d’apprendre à le faire. Cet article te permet, du moins le l’espère, de prendre conscience de ce qui se joue dans la relation à l’autre à ce moment là. Il ne s’agit pas de culpabiliser mais au contraire de se détacher de ses tabous et d’exprimer ses sentiments sincères.
      Merci de ta sincérité… Et bravo à ta “super coach maison” 😉
      Michèle

  2. Bonjour Michèle,
    C’est sûr, nous ne sommes pas au départ éduqués à recevoir ; c’est pourtant l’autre facette de donner. Donner est la facette “yang” donc davantage valorisée.
    Les relations harmonieuses s’articulent entre ces deux mouvements yin et yang.
    Recevoir appelle le remerciement, la reconnaissance, la gratitude, voire l’humilité.
    En négatif, il fait croire à “la dette”, c’est aussi pour cela qu’il “gène”.
    J’ai reçu beaucoup de compliments aujourd’hui, et tous les jours d’ailleurs et je les reçois avec le plus grand des plaisirs et comme une sécurité concernant mes relations.
    Merci Michèle pour ton article inspirant !

    Elisandre
    Elisandre (le Royaume Amoureux) Articles récents..Que l’argent disparaisse ! …ou la création d’un sortilège.My Profile

    1. Bonjour Elisandre,

      Merci de ton apport qui ouvre et enrichi le sujet sur la dynamique YIN-YANG. Par ailleurs tu as raison de mentionner le plaisir de recevoir des compliments qui agissent aussi “comme une sécurité” sur nos relations. Car c’est bien aussi ce qui se joue : le besoin d’être rassuré sur l’amour ou l’amitié que nous pouvons attirer et qui nourrissent la confiance et l’estime de soi.
      Merci aussi d’être là Elisandre,
      Michèle

  3. Bonjour Michèle,
    La lecture de ton article m’a de suite fait penser à une formation que j’avais faite en analyse transactionnelle sur les signes de reconnaissance et plus particulièrement les positifs car, on ne s’en aperçoit pas, mais la plupart de ceux que nous donnons sont souvent négatifs.

    Amusez- vous à compter dans votre journées le nombre de signes de reconnaissance positifs et négatifs que vous avez donnés ! Alors, qu’en pensez vous ?
    Je l’ai fait et c’est parfois époustouflant .

    Depuis ce jour, c’est ma ligne de conduite quotidienne….je l’enseigne aussi…à chque fois que j’ai un groupe ou mène des ateliers.

    Avant je n’en avais pas pris conscience… ça demande certes un effort au début…du recul…de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de ..mais après , quel plaisir d’avoir autour de soi une ABONDANCE de sérénité et de sourire… car l’abondance n’est pas que matérielle !

    Je fais ce jeu avec mes filles, qui s’adorent mais aussi se disputent souvent et parfois dès 7 h du matin . Alors au lieu de me mettre en colère , je leur ai proposé ce jeu :
    Et cela les amuse ….et surtout c’est plus calme dans la maison.
    J’ai attendu 38 ans pour prendre conscience de l’importance de DONNER…Je souhaite que mes filles n’attendant pas cet âge là pour leur sérénité et leur bien-être relationnel.

    Le mot de la fin : ma grand mère maternelle que j’adore , qui m’a bcp DONNE, est surement entrain de vivre ses derniers jours…semaines….à chaque jour son incertitude…Elle est robuste…94 ans…mais là, l’attaque (AVC) fut forte …
    C’est une ABONDANCE de battements de coeur et de larmes que je lui dédie !

    Bonne fin d ‘année et pour 2012… pensez à cet article si important ….DONNER un sens à votre vie en DONNANT ( mais tout en vous préservant )!

    Karine
    Karine Articles récents..Comment réussir votre vie ?My Profile

    1. Bonjour Karine,

      Merci de ton témoignage d’où j’ai particulièrement apprécié, d’une part la leçon de vie que tu offres à tes filles : Un très bon exemple éducatif à donner aux jeunes parents. D’autre part ta référence à ta grand-mère qui nous offre l’occasion d’ouvrir notre esprit et nos chaleureuses pensées à tous nos proches malades ou en fin de vie.
      On ne peut donner que ce que l’on a…dans le don de soi il n’est question que de la richesse du coeur !
      Très belle journée à toi,
      Michèle

  4. Merci Michèle et bravo pour ce magnifique article qui dit si simplement des choses pourtant un peu compliquées et avec beaucoup de profondeur…
    Il y a quelques années, j’ai suivi une formation en sophrologie et, avec moi, une femme et ses deux filles. La formatrice avait demandé à chacune comment elles se faisaient plaisir l’une à l’autre. Pour la mère, c’était offrir des cadeaux à ses filles et, pour celles-ci, la frustration parce que leur mère ne voulait rien ! Notre formatrice nous a alors tous surpris en disant très sèchement à cette dame qu’elle n’aimait pas ses filles puisqu’elles les privait de ce que elle, elle aimait le plus faire au monde : des cadeaux…
    Nous sommes restés un peu surpris, mais la dame a fondu en larmes et elle a demandé pardon à ses filles, tout aussi surprises. Moi, j’ai adoré le bon sens de cette formatrice et je n’ai jamais oublié son exemple qui m’a beaucoup servi par la suite !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Cannelés aux marronsMy Profile

    1. Bonjour Bernadette,

      Merci de ton témoignage qui illustre bien les jeux de pouvoirs qui se jouent dans le “don”. C’est difficile parfois à admettre, mais “donner” est rarement totalement désintéressé ; nous attendons quelque chose pour nous en retour et je ne parle pas de biens matériels !
      L’histoire que tu nous racontes en est une manifestation. Si le raisonnement de la formatrice était frappé au coin du bon sens, je dois dire que je n’aime pas son style “électro-choc” qui me parait très violent pour sa cliente. Elle pouvait lui faire comprendre le message autrement.
      Très belle journée à toi (ici le temps est à la pluie et aux grands vents…brrrr !)
      Michèle

  1. […] fin d’année et ses festivités, décryptons les sens cachés des cadeaux entre « Plaisir d’offrir et joie de recevoir« … Moins évident qu’on pourrait le croire, le « bon » […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.