«

»

Le pouvoir de la vulnérabilité

 

“Pouvoir”/“Vulnérabilité”: Deux expressions apparemment contradictoires…Quoi que !

La plupart du temps nous considérons notre vulnérabilité comme une faiblesse, nous en avons même quelquefois honte.

Honte de pleurer, honte de se sentir malheureux, honte de nos colères…mais aussi honte de dire “Je t’aime” à ceux que nous aimons.

Nous préférons souvent nous taire ou nous cacher pour ne rien montrer de notre vulnérabilité :  Surtout ne pas s’exposer, ne pas se dévoiler…

Par contre pas, n’avez-vous pas remarqué avec quelle facilité vous pouvez traiter l’autre de tous les “petits noms d’oiseaux” quand vous êtes énervés ?

Et là, pas de honte ! Pas de honte  non plus à traiter l’autre (enfant ou adulte) d’abruti ( voir plus ! ) parce-qu’il ne répond pas correctement à notre question,  ne comprend pas nos explications ou n’a pas mis son clignotant avant de doubler !

Vous retrouvez-vous ici ?

Ne pensez-vous pas que quelque chose cloche là-dedans ? Alors ce serait facile d’insulter mais difficile de dire qu’on aime quelqu’un ?

Stupide non ?…

Pourtaut, c’est malheureusement  pourtant vrai pour la plupart d’entre nous 🙁

Comprenez que pour améliorer votre image, votre estime de soi comme votre confiance en soi et optimiser vos relations vous avez tout faux si vous raisonnez ainsi ! 

Au fond de vous vous le savez bien d’ailleurs : au lieu de vous sentir mieux après avoir “piqué un coup de gueule” après quelqu’un, vous allez de mal en pis, que ce soit dans votre relation avec cette personne comme avec vous-même ;

La preuve : vous ne vous supportez parfois même plus !  Non ?

Le risque est alors dans l’escalade des comportements négatifs quand il y a rejet de ses propres émotions !

C’est alors qu’un développement de symptômes “psychosomatiques” apparaissent :

  • migraines,
  • maux de dos,
  • cervicales “coincées”,
  • ulcère à l’estomac,
  • crise d’angoisse,
  • crise de spasmophilie,
  • dépression
  • …j’en passe et des meilleurs (si je puis dire 🙁 )  

C’est la fuite en avant dans le négatif !

Vous devenez de plus en plus frustrés, déprimés ou agressifs voir même violents envers vous-même et/ou envers les autres en croyant faussement vous protéger.

Est-ce que ça vous parle ?

Comment sortir de ce cercle vicieux ?

Brene Brown, une célèbre conférencière en relations humaines, “chercheuse-conteuse” comme elle se décrit elle-même vous en parle ici , dans  notre capacité à éprouver de l’empathie, cette capacité à se mettre psychologiquement à la place des autres et qui vous rapproche dans un sentiment d’appartenance  ou d’éprouver de l’amour.

Dans  cet exposé émouvant et drôle donné à TEDxHouston, Brene Brown nous partage sa profonde réflexion issue de ses recherches, et qui l’a menée dans une quête personnelle vers la connaissance d’elle-même, comme de l’humanité.

Une conférence à découvrir  maintenant !

Mini coaching

Le remède à cela ? Prendre conscience de sa vulnérabilité et l’accepter comme étant un don précieux qui fait de nous des êtres sensibles, humains et non comme une tare, comme vous l’explique Brene Brown fort bien à travers son expérience.

Répondez à ces questions :

  • Quand me suis-je senti(e) vulnérable dernièrement ?
  • Dans quelle situation ?
  • Avec qui ?
  • Toujours avec la même personne ? Quels sentiments m’ inspire-t-elle ?
  • Qu’est-ce que je crains  à m’ exprimer, à me montrer tel(le) que je suis ?
  • etc.

En écoutant ce qui se dit en vous, en étant attentif à vos pensées, sentiments, sensations, vous découvrez la clé de tous les pouvoirs, vous apprenez à repérer vos Sous-Personnalités, ces énergies qui vous animent, vous leur donnez “corps”. Ce sont des parties de vous mais qui ne sont pas Vous totalement. Vous êtes plus que vous ne le pensez ! Dans ce travail de compréhension avec le Dialogue intérieur c’est la base à partir de laquelle vous apprenez à vous en différencier et développez alors un Moi conscient.

Pour aller plus loin 

En coaching avec le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur  vous apprendrez à mieux connaître et à développer confiance et estime de soi nécessaires à votre bien être et à vos relations aux autres.

Vous verrez que vous valez plus que vous ne le pensez, vous apprendrez à être et à aimer qui vous êtes, je vous le garantis 🙂

Vous résidez dans la région nantaise ? Alors contactez -moi, je suis là pour vous accueillir, vous écouter, vous accompagner sur votre chemin d’évolution et de développement personnel.

Vous souhaitez connaître un coach praticien du Voice Dialogue dans votre région ? Demandez et je vous donnerai leurs coordonnées.

Dureté et rigidité sont compagnons de la mort. Fragilité et souplesse sont compagnons de la vie.  Lao Tseu

(8 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. sylviane

    Michèele,

    Je réagis à ton article sur la vulnérabilité qui renvoie à un de mes articles “comment parler en public” (http://sos-stress.com/antidote-stress-le-secret-pour-parler-en-public/) car le jour où j’ai ENFIN écouté mon enfant intérieur et dit ce qui m’allait dans l’âme, j’ai perdu toutes mes peurs. Le fait de m’être “exposée” devant plus de 100 personnes a été très thérapeutique.

    Je dis toujours à mes amis et clients plus on montre sa vulnérabilité, plus on est fort (en réalité je crois que j’ai “chipé” cette phrase à un moine bouddhiste mais il ne m’en voudra pas.

    Que de pouvoirs inexploités avons-nous qui ne demandent qu’à jaillir en pleine lumière.

    A bientôt

    1. surlechemindesoi.com

      Merci de ton exemple Sylviane qui illustre bien le “pouvoir de la vulnérabilité”.
      Bravo pour tes sites et à bientôt,
      Michèle
      PS: As-tu des liens familiaux avec CG JUNG ?

      1. Sylviane

        Non, aucun lien avec Carl Gustav mais être thérapeute avec un nom pareil c’est prédestiné

        A bientôt

        1. surlechemindesoi.com

          Prédestiné et “accrocheur” ! Etant une adepte de la psychologie des profondeurs j’avoue avoir été attirée vers ton blog grâce à ton nom. Ce peut-être une porte de référencement…A voir, non ?
          Bonne semaine et à bientôt
          Michèle

  2. karine

    bonjour michèle…..

    une ptite traduction de la vidéo ? Dommage car ils rigolent bien tous ensemble !

    Mes différentes lectures, formations m’ont aidé à parler de mes vulnérabilités…à franchir cette barrière psychologique de la peur de se livrer….mais en se livrant on délivre parfois les autres…qui osent aussi !
    Se livrer, se délivrer pour que l’énergie recircule en nous.
    Se livrer pour rendre le monde plus humain…
    Se livrer pour partager avec les autres
    Se livrer pour se faire aider
    Se livrer pour aller mieux et mieux respirer !
    Bonne nuit….

    1. surlechemindesoi.com

      Bonjour Karine,

      Merci Karine, tu as raison, en se livrant on se délivre et on permet aux autres d’en faire autant, de se libérer à leur tour. Ce serait tellement plus facile de communiquer et vivre ensemble si chacun en prenait conscience ! Le problème est qu’il est souvent perçu comme préférable de rester prisonnier de ses peurs plutôt que de les affronter pour s’en libérer. OSER sortir de sa “zone de confort” qui n’est pas confortable demande d’abord d’avoir le courage de regarder vers soi, en profondeur et ça c’est toute une histoire…:-)
      Bonne semaine et à bientôt,
      Michèle

  3. Bernadette GILBERT

    Bravo et merci, Michèle pour cet article. Ce que j’aime dans le mot “vulnérabilité” et son acceptation, c’est qu’il nous met dans notre réalité et nous montre les parties de nous-même qui ont été blessées, insécurisées ou qui n’ont pu grandir. Elle nous met aussi face à nos désirs de perfection qui ne font que nous mener dans le mur quand l’acceptation de nos fragilités nous rend forts…
    En fait, tout nous ramène au “lâcher-prise”…

    1. surlechemindesoi.com

      Bonjour Bernadette et merci de ton commentaire. Effectivement tout nous ramène au “lâcher-prise”. Un concept très “tendance” mais dont le processus n’est pas toujours perçu à sa juste valeur me semble-t-il. Je crois que la difficulté est que les gens l’assimilent souvent au “saut dans le vide”, et est donc paradoxalement porteur de stress. Tout l’art est de donner du sens au “vide”. Pour aller plus loin sur le sujet je t’invite à lire et commenter mon article sur ce thème https://www.surlechemindesoi.com/lacher-prise-quand-le-vide-prend-du-sens/.
      Très bonne semaine et à bientôt le plaisir de tes nouvelles,
      Michèle

  1. Atteindre ses objectifs : Et vous, où en êtes-vous de votre course ? |

    […] Le « hasard » faisant bien les choses je découvre aujourd’hui une vidéo qui vient compléter les articles précédents et j’ai plaisir à vous la présenter. Ainsi, la vie nous réserve des surprises, bonnes et moins bonnes dans l’atteinte de nos objectifs. Que nous faut-il pour les mener à bien ? Au delà de ce que vous avez pu lire sur le sujet, mieux que des mots, voici donc une vidéo qui en dit long sur ce qu’il nous faut mobiliser en nous pour ce faire tout en nous démontrant la force et le pouvoir de la vulnérabilité […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.