La procrastination ? Nous sommes tous différents !

Le thème de la procrastination est largement abordé sur le web avec son cortège fleuri de bonnes solutions, toutes similaires dans leur rapport  à la gestion du temps. Vous en ressortez avec des tas d’outils d’organisation à mettre en pratique.

Des méthodes et outils tout à fait pertinents, certes mais…encore faut-il les utiliser et pour certains c’est le parcours du combattant ! La boucle est bouclée et le problème reste entier. Même avec la meilleure volonté au départ, il est parfois difficile de tenir ses bonnes résolutions…Qu’en pensez-vous  ?

La procrastination, est-ce “normal” ?

Pour reprendre une expression courante d’une de mes clientes “est-ce normal ?”  Oui, oui et oui ! C’est “normal” parce-que c’est humain. Ouf ! super, je suis humain(e)…”et alors” ? allez vous peut-être rétorquer.

Alors l’objectif de mon propos ici est d’apporter un autre éclairage à cette tendance qui voudrait nous rendre tous “coupables” de procrastination.

Attention, il est vrai que ce peut-être un véritable fléau dans la vie d’une personne et de son entourage et je ne remets pas cela en question, comme vous le verrez plus loin dans cet article.

Il est surtout question ici d’y prendre garde en comprenant son propre comportement pour y remédier.

Les différences de comportements

Effectivement, pour certains, reporter à plus tard est tout à fait acceptable “il fait beau, je vais faire un tour à la plage en famille, je rangerai mon bureau plus tard”.

Vous rentrez heureux, ravi de vous être dépensé(e) dans l’eau et bronzé au soleil. C’est bon pour le moral comme pour le physique. Vous privilégiez votre plaisir et votre bien être avant tout.

Le revers à cela est que privilégier son plaisir avant tout peut-être aussi être néfaste, “j’ai besoin d’une  cigarette ?…demain, j’arrête ! ” , “cette tarte est trop bonne…demain régime sec !” donc une oscillation tendue entre plaisir et frustration qui vous conduit tout droit à la culpabilité, à  la  perte de confiance et à la mésestime voir au dégoût de soi et à la déprime : ”je ne suis même pas capable de résister”, “je suis trop nul(le)”, “c’est plus fort que moi”.

Pour d’autres cette idée de reporter à plus tard est parfaitement impossible “j’irai à la plage quand j’aurai rangé mon bureau”, “tu sortiras quand tu auras fini ton travail”.

A l’excès on trouve parfois des situations comme celle-ci : voilà quelques années, une cliente me disait quitter son bureau et rentrer chez elle pendant sa pause du midi …pour faire ses carreaux, “j’avais faim mais je n’avais pas le temps de m’arrêter pour déjeuner”.

Et elle repartait travailler en avalant une pomme rapidement.

L’important pour elle était que toute la maison soit propre au cas où elle aurait une visite : 

Le devoir d’abord ! 

ou la perception qu’on en a du fait de son éducation.

 Ange ou Démon ?

Le problème est que ces personnes pour qui le devoir passe avant tout en oublient leur droit de liberté d’action se sentent souvent frustrées, “victimes” d’elles-mêmes, de la société et de ses règles et finissent par s’aigrir et à en vouloir à tout le monde.

Ange et démon

Ange ou démon ?

Si vous vous reconnaissez ici, frustration, auto-dénigrement, culpabilisation, honte, peur, colère, angoisse… (et j’en passe), sont autant de sentiments plus ou moins confus qui vous envahissent et vous figent sur place.

Résultat vous reportez la situation à encore plus tard… ou à jamais, car pour certains ça devient carrément pathologique et lourd de conséquences, pour soi et pour son entourage.

Les conséquences souvent repérées :

  • Créativité  en berne
  • Perte de confiance en soi
  • Incapacité à faire des choix
  • Echec scolaire, professionnel ou universitaire
  • Perte d’emploi
  • Redressements fiscaux
  • Départ des êtres chers
  • Isolement et solitude

Ces conséquences vont parfois même jusqu’à la dépression et autres souffrances physiques et psychologiques !

Comment sortir de la procrastination ?

C’est vrai, nous n’avons pas tous le même rapport au temps. Faut-il pour autant culpabiliser et créer un cycle infernal ?

Certainement pas !

Il est primordial que chacun comprenne que le rapport au temps et à l’espace est une composante de son profil de personnalité et de son éducation.

Il s’agit de le comprendre et de l’accepter pour mieux s’en différencier, trouver un équilibre  en soi et les moyens d’agir en conséquence.

C’est ce  que réalisent les personnes que je rencontre dans mes formations à la gestion du temps  et  bien plus encore en coaching.

Car c’est à partir du développement d’un Moi conscient que chacun peut alors trouver ses propres réponses et échafauder un mode de changement dans son comportement.

J’ai bien dit “un mode” de changement, un nouveau mode de vie,  pas un “programme” conventionnel d’organisation avec ses règles et ses contraintes.

Il s’agit de se respecter dans ses préférences, de comprendre et respecter celles des autres, pour mieux s’aimer soi-même et mieux vivre ensembles.

Auto-coaching

Voici quelques questions pour vous permettre de vous auto-évaluer.

C’est l’été et ses départs en vacances. Comment procédez-vous ?

En général vous dites plutôt :  “Mieux vaut prévenir que guérir”, ”l’heure c’est l’heure” , “une place pour chaque chose et chaque chose à sa place ?”

  • Vous êtes plutôt impatient(e)
  • Vous détestez l’imprévu, les surprises
  • do it - procrastination conceptVous stressez rien que d’y penser.
  • Par sécurité vous avez prévu votre point de chute depuis longtemps ? Les réservations sont faites d’ailleurs depuis l’année dernière.
  • Pour préparer vos valises vous avez fait votre “check-liste” de choses à ne pas oublier. Tout est quasiment prêt plusieurs jours avant le départ. 
  • Vous avez même prévu vos menus et fait votre liste de courses à emporter, pour gérer votre budget et ne pas perdre de temps dans les magasins.

Ou bien : Vous aimez vous laisser aller “au fil de l’eau”, “au grès du vent”, “j’ai tout mon temps”,“on verra plus tard”?

  • Vous êtes du genre patient et on vous dit plutôt “cool”.
  • Vous préférez partir  “à l’aventure”, la fleur aux dents…on verra bien sur place pour se loger et se nourrir.
  • Vous préférez les imprévus à la routine, les surprises qui donnent du “peps” à votre vie et vous  savez vous adapter aux changements de situations.
  • Aux derniers moments vous bouclez le minimum nécessaire dans vos valises.
  • Vous détestez prévoir et être enfermés dans une liste de tâches à faire.
  • Vous gérez l’intendance selon vos inspirations et vos envies,  Transat animé[3]

On pourrait allonger la liste de questions pour établir des scores.

Ce n’est pas l’objet ici.

Ce qui compte c’est que vous puissiez vous repérer dans vos préférences.

Il n’y a pas de jugement de valeur, ni de “bien” ni de “mal” dans tout cela. 

Etre dans “le devoir” ou “le plaisir” est propre à chacun dans sa vie.

Tout dépend des situations et il s’agit de savoir les gérer au bon moment.

L’important est de ne pas se laisser dominer par ses tendances  au risque de  devenir sa propre “victime”.

Musique Harmonie

Pour gérer cette tendance à la procrastination, il s’agit alors d’ apprendre à tenir la tension entre ces deux pôles, l’un lié à la maitrise, l’autre au lâcher-prise.

Comme dans une partition musicale, toutes les notes composent la partition de votre vie.

Toutes ont leur raison d’être et leur propre valeur.

Pour être votre propre chef d’orchestre il ne s’agit pas de se mener à la baguette, mais  d’aller les découvrir en soi, les accepter, les aimer et les accompagner pour vivre en harmonie.

 Pour aller plus loin

Vous souhaitez trouver plus d’ équilibre intérieur et vivre en harmonie ?

Ne reportez pas à “plus tard”. Agissez pour vous et contactez-moi ici dès maintenant !

(2 commentaires)

1 ping

  1. Je suis vraiment fier de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !

    1. Merci de ces éloges qui me touchent vraiment. Ravie que vous ayez découvert mon blog, c’est avec plaisir sincère que je souhaite satisfaire les attentes de mes lecteurs. Aussi dites moi quels sujets vous aimeriez me voir aborder pour vous aider. Posez vos questions et je vous répondrai sur ce blog.
      A bientôt donc de vos nouvelles 🙂
      Bien amicalement,
      Michèle

  1. […] peur et ses méfaits sur votre santé physique et psychique.  Entre l’évitement, la fuite, la procrastination, le déni, la soumission, la simple déprime ou la dépression grave (et j’en oublie […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.