“Le jour où je me suis aimé pour vrai”…Quand le coeur a ses raisons

Le jour où je me suis aimé pour vrai…Un poème de Charlie Chaplin que je vous invite à découvrir ici.

 

Quand le coeur a ses raisons

L’intelligence du coeur

 Vous connaissez je pense Charlie Chaplin, le célèbre acteur américain plus connu sous les traits cinématographiques de “Charlot”,pendant l’époque du cinéma muet.

Mais connaissiez-vous ses talents de poète ? J’avoue les ignorer jusqu’à présent.

C’est pourquoi je vous invite à découvrir ce trésor en illustration de ce qui me parait être l’intelligence du coeur et ses raisons

Ecoutez, intégrez, méditez…

“Le jour où je me suis aimé pour vrai”

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,j’étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j’ai pu me détendre.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Estime de soi.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelles n’étaient rien d’autre qu’un signal d’alarme pour m’indiquer que suis en train d’aller contre mes convictions.

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Authenticité.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle… Maturité.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…

Aujourd’hui je sais que ça s’appelle… Respect.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire …  personnes, situations, tout ce qui baissait mon niveau d’énergie.

Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle… Amour de soi.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands  plans, j’ai abandonné les méga-projets du futur.

Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plaît et à mon rythme.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle… Simplicité.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison. Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.

Aujourd’hui  j’ai découvert l’… Humilité.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. 

Aujourd’hui, je vis au  présent, là où toute la vie se passe.

Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois. 

Et ça s’appelle… Plénitude.

 

Le jour où je me suis aimé pour vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.  Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.

Tout ceci est… Savoir-vivre. »

 

Micro-coaching

Ce poème est très inspirant pour votre développement personnel.  Quelques questions pour vous y aider :

Quelle partie de ce poème de Charlie Chaplin résonne le plus en vous ?

Ecoutez ce qui se dit  en vous. Qu’entendez-vous ?

Ecoutez ce qui vit en vous. Que ressentez-vous ?

Laissez-nous vos pensées, sentiments, sensations,  dans l’espace des commentaires ci-dessous.

Vous avez des questions ? Une envie de réagir ?  Dites-le et je vous répondrai personnellement dans une vidéo spécialement conçue à cet effet.

 

Pour aller plus loin

Entre pensée et sentiment, le coeur à ses raisons ! Avez-vous parfois des difficultés à vous aimer ? Oui ? Alors vous le savez ou le sentez sûrement,  tout ceci à un impact très négatif sur votre confiance, sur votre charisme qui s’en trouve diminué et  sur votre réussite, personnelle et professionnelle, qui s’en trouve limitée.

Pour vous libérer de cet obstacle à votre bien-être, une bonne fois pour toutes, et oser exprimer la passion qui vous anime, faites-vous le cadeau d’un bon coaching.

Contactez-moi ici librement et gratuitement au cours d’un entretien au cours duquel nous verrons ensemble comment je peux vous aider pour votre mieux être.

Pensez-vous que cet article plairait à vos amis ?

Alors cliquez sur les boutons ci-dessous et offrez leur

Merci d’avance et à bientôt  ! 😉

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour Sylviane,
    Je connaissais ce poème pour l’avoir lu dans une chambre d’enfant, il y a très longtemps. A l’époque, il n’avait pas pour moi les résonances d’aujourd’hui !
    Les deux qui me parlent le plus sont la simplicité et la plénitude. C’est bon de savoir qu’en étant capable de vivre au présent, en n’ayant plus toujours pour seul moteur les grands projets et les infranchissables défis, je peux vivre en m’aimant pour de vrai…
    Merci pour ce très beau rappel et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Stress et cancer versus l’alimentationMy Profile

    1. Bonsoir Bernadette,

      Ravie de voir que cet article te parle et t’inspire “simplicité” et “plénitude” .
      A bientôt le plaisir de ta présence,
      Amicalement,
      Michèle
      PS : Ce n’est pas Sylviane l’auteure de cet article sur mon blog, mais moi, Michèle 😉

        • karine on 31 mai 2013 at 20 h 28 min
        • Répondre

        Je corrige une erreur qui me parait importante, ce texte n’est pas de Charlie chaplin. En effet, il a été écrit par Kim mc millen et publié par sa fille Alison en 2001. Mais c’est Charlie Chaplin qui le rend célèbre en en faisant la lecture lors de son 70ème anniversaire.

        1. Bonjour Karine,

          Merci de votre intérêt et de cette information importante effectivement. Pourriez-vous m’indiquer le titre de l’ouvrage en question.Je procéderais alors à la correction de mon article.
          Bonne journée et à bientôt le plaisir de vos nouvelles,
          Michèle

  2. Mille excuses, Michèle. Evidemment… Corrige toi-même dans mon commentaire et supprime celui-ci, s’il te plaît. J’ai écrit Sylviane en pensant à toi… Alzheimer, quand tu nous guettes !!!
    Douces bises, plus que d’habitude pour me faire pardonner !

  3. Ce comportement est mon art de vivre au quotidien. Aussi ne puis-je qu’encourager, chacune et chacun, à partir à l’assaut de sa personnalité profonde afin d’y le meilleur et d’y recueillir l’essentiel. Le tout dans une objectif d’élévation, de dépassement de soi et d’ excellence.

    1. Tout est dit… Merci de venir partager votre point de vue.
      A bientôt le plaisir de vous retrouver ici Jarod

    • Jean François Joffre on 9 avril 2013 at 21 h 51 min
    • Répondre

    La plénitude m’a vraiment remuée le coeur, envie pleurer de crier.
    L’avenir me fait peur (gros problèmes d’argent), le passé me rattrape toujours malgré mes introspections. Alors la plénitude n’est qu’une vue de l’esprit en ce moment !

    1. Bonsoir Jean-François,

      Je vous remercie de venir nous dire ici votre émotion. Il est clair que si ce texte a remué quelque chose en vous et de façon aussi forte, c’est qu’il est grand temps de l’exprimer. Pour vous y aider nous pouvons en parler plus librement ensemble, sur Skype si vous voulez. Il vous suffit simplement de me contacter. Mon pseudo est michele.montagnon
      Ou par mail si vous préférez à cette adresse : michele@surlechemindesoi.com – précisez “suite à mon commentaire” dans la partie “objet” de votre message, afin que je vous reconnaisse.

      Bonne soirée et à bientôt,
      Michèle

  4. Bonsoir Michèle,

    Merci de me faire découvrir ce côté de Charlie Chaplin que je méconnaissais totalement.
    Tout est dit. Pour aimer les autres, il faut s’aimer d’abord.
    Vivre au présent, être à la bonne place, au bon moment et laisser parler le coeur.
    C’est ce que je souhaite à tous.
    Amitiés.

    Côme
    Côme Shelvène Articles récents..Interview Radio Médecine Douce : guérir son âmeMy Profile

    1. Bonjour Côme,

      Tout d’abord, soyez la bienvenue sur mon blog et merci de votre intérêt. Ravie que vous y trouviez matière à réflexion et envie d’y laisser votre commentaire 😉

      Oui, s’aimer est la base pour mieux aimer et vivre en relation avec les autres.

      L’important pour vivre heureux c’est aussi, comme vous le dites “Vivre au présent, être à la bonne place, au bon moment et laisser parler le coeur”.

      Bonne fin de semaine et à bientôt,
      Michèle

  5. Ce n’est qu’en s’aimant que l’on peut faire de belles choses et trouver le chemin du bonheur !

    1. Je le crois aussi Léa 😉
      Bonne fin de semaine et à bientôt !

  6. Bonjour Michèle,
    merci beaucoup pour ce magnifique texte à faire circuler sans modération, plus son message sera compris et vécu par les Etres Humains, plus la civilisation avancera vers la paix. Bien sur c’est un chemin, mais que c’est bon de l’emprunter 🙂

    1. Bonjour Danielle,

      Ravie de ta visite et contente que tu apprécies ce texte 😉 Oui, ce sont des paroles de sagesse que nous devrions tous méditer sur notre chemin de vie…
      Bonne fin de semaine et à bientôt !

  7. Merci à vous de m’avoir rappelé ce poème que j’avais déjà lu, les deux mots qui résonnent en moi sont maturité et respect…. avec le temps qui passe, ce fameux temps, après lequel j’ai couru durant tant d’années, je pense que ce sont deux notions que j’ai acquises et que j’apprécie.

    Bravo pour votre blog, je viens de m’abonner à votre new letter que je lirais avec plaisir. Au plaisir de partager.
    Muriel
    ACTIVADOM Articles récents..ME VOILA DE NOUVEAU MAMYMy Profile

    1. Alors soyez la bienvenue Muriel et au plaisir d’échanger effectivement 😉
      Pour mieux vous servir, n’hésitez pas à me dire les thèmes que vous aimeriez me voir développer.
      A bientôt donc !

    • Raymond HENRY on 20 janvier 2015 at 22 h 03 min
    • Répondre

    Bonjour,

    Alors que je viens de comprendre depuis quelques jours qu’il me fallait renouer avec l’Enfant ( meurtri, battu et abandonné ) en moi, et faire confiance à la Vie plutôt que continuer à être triste et solitaire, et que je mets un peu d’ordre dans mes anciens mails reçus, je retombe sur votre “Sur le chemin de Soi” et “Le jour où me suis aimé…etc” datant de 2011.

    Heureux “hasard”, que je vois comme un signe positif, ce classement, non ?
    Merci en tous cas pour le temps que vous avez pris pour rédiger ce et vos textes et réponses à vos lecteurs.

    Raymond

    1. Bonsoir Raymond,
      Un signe très positif effectivement ! 🙂 Mais je crois que le “hasard” n’existe pas. Vous étiez prêt à recevoir ce message et à intégrer vraiment sa leçon sous-jacente.”Quand l’élève est prêt, le maître arrive”…
      Merci de votre fidélité Raymond et revenez nous donner de vos nouvelles 😉

  8. Merci pour ce très bon site, vraiment un panaché de bonnes et intéressantes idées. Surtout continuez ainsi. Bon courage

  9. votre site et vos créations sont magnifiques j’adore merci

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.