Comment une panne peut vous faire passer de “Victime” à “Bourreau” ?

 

En cette période de départs et retours de vacances et ses flots de circulation voici une situation qui concerne  tout le monde.

Pour illustrer mon propos, laissez-moi vous raconter ici une petite histoire :

Monsieur Tout le Monde  roule en rase campagne au volant de sa voiture. Seul, perdu dans ses sombres pensées de ses vacances gâchées par la pluie, comprend soudain qu’un de ses pneus vient de crever.

En râlant devant cette guigne, qui bien sûr ne pouvait que lui arriver dans ces circonstances,  il s’arrête,  ouvre son coffre cherche son cric… en vain. Pas de cric à portée de main !

Comme il est sur une petite route de campagne, sous le soleil d’été en ce mois d’août, il se dit qu’évidemment  personne ne va passer par là pour le secourir. Agressif

Il décide alors de se rendre au village le plus proche dont il voit pointer le haut du clocher au loin, dans  l’intention d’emprunter un cric.

Le chemin est long, il fait chaud et tout en marchant il s’interroge :
“C’est bien ça, maintenant on crève de chaud ! Et est-ce qu’il va y avoir seulement un type qui aura un cric à me prêter ?”
Sicssor Jack

Il avance encore, et, tout dégoulinant de sueur se dit :
“En plus, je connais ces gens de la campagne, tous pareils, ils n’aiment pas les étrangers !”

Fulminant, maugréant tout au long de sa route  il se dit :
“D’ailleurs ils ne me connaissent même pas, vont-ils seulement vouloir me le prêter ce foutu cric ?”

Et il continue ainsi, s’imaginant les scénarios les plus désagréables, Diable étant pris à parti par les villageois se méfiant de cet inconnu qui veut seulement emprunter un cric ; ou  encore proposant même de l’acheter et  personne ne voulant lui en vendre un, etc. ..etc.

Arrivé village, de plus en plus énervé, carrément sous pression Fou furieux il se plante au milieu de la place du village, et se met à hurler :

Rage“Eh bien, puisque c’est comme ça, votre cric, vous pouvez vous le garder !!!”

Risible n’est-ce pas ? Et pourtant… ! Si cette histoire est ridiculement drôle, comprenez-vous le message caché entre les lignes ? ça vous rappelle quelque chose ?

Combien de fois avons nous ce type de craintes sans fondement ?

Combien de fois nous faisons nous un véritable film dans notre tête, imaginant des refus et autres objections qui ne seront jamais exprimés ?

Combien de fois n’osons-nous pas simplement demander par peur d’être rejeté ?… des tas de fois ! C’est malheureusement très, trop souvent ainsi : notre tendance va à la “victimisation” ! “Rémi”, “Cosette”… nous laissons aux autres tout le pouvoir de nous rejeter, de nous manipuler, de nous faire mal.

Pour aller plus loin

“Personne n’a le pouvoir de vous faire sentir inférieur sans votre consentement.”  Eléanor Roosevelt

Réagissez avant de sombrer dans la sinistrose, voir  la déprime  et de vous offrir par exemple  un bel  ulcère à l’estomac…(pour commencer !)

Réagissez et prenez conscience que par cette attitude vous initiez un “scénario dramatique”. Relisez ma petite histoire et vous verrez qu’en intégrant le rôle “victime” de soi vous passez radicalement au rôle de “bourreau” des autres.

Mini-coaching

Avant toute chose, lorsque vous vous sentez “inférieur”, “victime” interrogez-vous d’abord :

  • Quels sont mes doutes ? De quoi ai-je peur ici ?
  • Quels risques est-ce que j’encours à demander de l’aide ?
  • De quoi ai-je besoin ? Quels sont mes manques ?
  • Comment puis-je  les combler par moi-même ?
  • Comment puis-je résoudre moi-même mes difficultés avant d’en faire le reproche aux autres …?

Etre “assertif “est la formule la plus “écologique” qui soit dans le domaine relationnel puisqu’il s’agit tout simplement d’oser dire et demander !  Simple non ? Commencez simplement par en prendre conscience. Dans les prochains articles  je vous donnerai des pistes pour avancer dans la confiance et  l’affirmation de soi.

Bonnes vacances à ceux qui partent et bon retour à ceux qui rentrent Sourire

(8 commentaires)

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour Michele

    L’acteur de ton article n’arrête pas de se projeter son propre “film d’horreur” sur “l’écran” de sa vie. Si les images qu’il envoie sont négatives, les situations qui suivent ne risquent pas de lui apporter des solutions.

    Amicalement,

    Sorin

  2. Bonjour Sorin,

    Effectivement. C’en est un qui n’a pas encore appris à “Voir Grand” 🙂
    Merci de ton commentaire et à bientôt sur le web,
    Bien amicalement,
    Michèle

    • Karine on 21 août 2011 at 21 h 31 min
    • Répondre

    Bonjour Michèle,

    Tout d’abord merci de ton passage sur mon blog.

    Dans ton article, pour la forme, j’aime bien les 2 appellations :
    – Pour aller plus loin
    – Mini coaching….

    Pour le contenu, en effet comme tu le dis si bien, la peur transforme beaucoup de personnes en persécuteur…
    J’ai eu à faire avec une persécutrice ”coriace” sur un lieu de travail…j’ai du travailler avec elle pendant 1 an et j’y ai laissé des plumes !! Je n’arrivais pas à faire abstraction de son comportement ; cela me rendait malade.

    Après en avoir discuté avec un psychologue, ce dernier m’a dit que sans m’en rendre compte j’entretenais sa peur…et son bouclier était alors sa tyrannie ! Blindage très difficile à vivre et à encaisser.

    Du jour au lendemain j’ai changé mon comportement vis à vis d’elle…et j’ai pu finir mon contrat de travail sans aucun soucis.

    Pour résumer mon expérience je dirai :
    – ” Comment le ras le bol de votre travail peut vous transformer en bourreau ? ”
    ou
    – Comment la peur de l’erreur, du jugement négatif peut vous transformer en persécuteur”

    Pour ceux qui veulent aller plus loin dans l’étude des peurs pour chaque personnalité, je vous conseille de suivre une formation d’ennéagramme ! Très instructif et surtout cela apprend à être plus tolérant quand on comprend que les comportements ”négatifs” des autres sont régies par des peurs !
    Eh oui chacun a ses peurs et pour les cacher il ….Surprise !!

    Au plaisir de continuer à te lire

    Karine
    http://ecole-du-bien-etre.net/

  3. Merci Karine de ton très intéressant témoignage en commentaire de cet article. Tu parles de l’Ennéagramme que je connais comme méthode intéressante de connaissance de soi. Mais je prêche surtout pour celle que je pratique avec bonheur “Pour aller plus loin”. Effectivement je conseille vivement de profiter de l’étonnante efficacité du Voice Dialogue, Dialogue Intérieur en français, que j’ai d’abord utilisé sur moi et dans le cadre de ma formation de coach. Elle existe depuis plus de 20 ans aux USA et est maintenant au coeur de ma pratique en séances de coaching depuis plusieurs années. J’en parle dans plusieurs de mes articles sur ce blog ici https://www.surlechemindesoi.com/category/dialogue-interieur/
    Elle est d’une telle portée pour tous et dans tous les domaines de notre vie qu’elle est à la base de mes motivations dans l’écriture de ce blog. J’en donnerai encore plus de détails au cours des articles à venir.
    Très belle semaine à toi et à bientôt le plaisir de te lire,
    Bien amicalement,
    Michèle

  4. Bonjour Michèle,

    Je connaissais le dialogue intérieur de Hal et Sidra Stone mais pas celui dont tu parles qui me paraît aussi très intéressant.

    Le fait est que pour progresser dans la connaissance de soi, il est nécessaire de maîtriser nos pensées et avant cela en avoir conscience. C’est un sacré boulot mais le jeu en vaut la chandelle.

    Je connaissais l’histoire que tu racontes et elle peut s’adapter à pratiquement tout le monde. Le nombre de fois que nous commençons à ruminer et nous auto-conforter si j’ose dire de notre échec futur. C’est de l’auto-hypnose négative. Et finalement nous avions raison, à force de penser que nous n’y arriverons pas c’est ce qui se produit

    Bravo à toi et à bientôt

    1. Bonjour Sylviane,

      Tout d’abord, Merci de tes encouragements qui me donnent envie de persévérer dans mon aventure de blogueuse. 🙂

      Quant au “Dialogue Intérieur” dont je parle, c’est le nom français donné au Voice Dialogue par Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux (sté Osiris conseil) qui ont été formés par Hal et Sidra et qui ont importé la méthode en France, tout comme le MBTI voilà plus de 20 ans. J’ai été formée à mon tour par Pierre et Geneviève à ces méthodes, comme tu peux le voir sur mon site professionnel http://www.jmpartenaires.fr

      Je pense en parler plus amplement sur mon blog. En tant que lectrice, cela t’ intéresserait-il ?

      Bravo à toi également et à bientôt le plaisir de tes nouvelles,
      Michèle

      1. Ou, Michèle ça, m’intéresse beaucoup car la base de mon travail était, et est encore pour les séminaires que j’anime, le dialogue intérieures, ce que j’appelle le ruminage, les pensées parasites qui nous sabotent,

        Quand j’ai lu ce livre, il y a maintenant fort fort longtemps (hélas) j’avais adoré leur façon d’aborder le dialogue intérieur qui était un peu révolutionnaire à l’époque.

        Bon courage pour ton blog et ta pratique professionnelle

        1. Merci Sylviane, ta réponse réponse me fait très plaisir car dans cette vaste blogosphère du développement personnel nous avons intérêt à nous démarquer. Les blogs Français qui parlent du Voice Dialogue sont assez rares semble-t-il. Je pense que j’ai une porte devant moi pour développer mon activité de blogueuse…:-) Il me faut trouver la juste note entre “le cours” et “l’atelier pratique” et à l’écrit c’est un véritable défi !
          Très bonne journée et à bientôt,
          Michèle

  1. […] C’est dire l’influence énergétique qui s’exerce sur nous dans notre relation aux autres. Nous sommes manipulés  bien souvent inconsciemment par ces énergies qui nous “habitent” et dirigent notre vie. Il est donc important de s’interroger si nous ne voulons pas devenir “Victime” de nous-mêmes. […]

  2. […] à sortir du cycle infernal « Victime » et « Bourreau » de soi et des […]

  3. […] physique et psychique.  Entre l’évitement, la fuite, la procrastination, le déni, la soumission, la simple déprime ou la dépression grave (et j’en oublie sûrement) la route peut être […]

  4. […] refusons de voir et renions au fin fond des oubliettes.  Le résultat : la personne se pose en Victime irresponsable de ce qui lui arrive, les autres n’étant que des méchants Bourreaux qui lui […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.