«

»

Comment arrêter l’auto-sabotage ?

 

Si vous lisez cet article c’est que, comme nombre de personnes, vous avez tendance à “l’auto-sabotage”

Mais connaissez-vous le responsable de ce fléau ?   

Oui, l’auto-sabotage est l’un des fléaux les plus pernicieux chez la plupart des gens.

Pourquoi ? Qu’est-ce qui se trame en nous ? Et qu’est-ce que c’est finalement que l’auto-sabotage ?

Pour le comprendre,  commencez par répondre à ces questions : 

  • Avez-vous parfois le sentiment de ne pas être à la hauteur de la situation ?
  • Avez-vous parfois l’impression de « saboter » votre vie ou le sentiment de  passer à côté ?
  • N’avez-vous  jamais la sensation d’avoir fait le mauvais choix ?
  • Vous sentez-vous parfois voué à l’échec ?
  • Vous sentez-vous parfois “victime” de la situation  dans laquelle vous êtes ?

Nous pourrions continuer ainsi et allonger cette liste  qui n’est pas exhaustive…

Mais si vous avez répondu “oui” à au moins l’une de ces questions, alors il est temps de faire une pause et d’observer ici ce qui se passe en vous !

Que vaut-il mieux : Réussir sa vie ou réussir dans la vie ?

Nous le savons tous, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et  le chemin de la réussite est particulièrement tortueux et semé d’embûches.  

Ce qui parait cependant paradoxal c’est que nous faisons partie de ces embûches, nous en sommes même parfois les créateurs à notre insu…pour ne pas dire « à l’insu de notre plein gré » 😉

Le responsable de tout cela s’appelle le Saboteur Intérieur. Et croyez-le bien, nous portons tous en nous un Saboteur intérieur !

A travers cet article, notre objectif ici est d’en prendre conscience afin de ne pas s’en laisser “victimiser”. Mais devant le déploiement de tant de créativité vous pourriez même béer d’admiration…

Qui est ce Saboteur intérieur ?

Issu de toutes sortes de croyances que nous avons intégrées dans notre jeune âge du fait de notre éducation, le Saboteur s’installe dans notre vie dès notre plus tendre enfance avec pour objectif de ruiner nos propres projets.  

Mais il n’est pas le seul ! Associé à ses amis le Critique, le Juge, le Patriarche et autres petits copains du même acabit qui vivent en nous, nous avons un mur d’obstacles à franchir pour évoluer.

Mais si la situation peut-être grave, elle n’est pas désespérée ! Le tout étant de comprendre ce qui se joue en nous pour nous en libérer.

En référence au Dialogue Intérieur, le Saboteur est une partie de nous, féminine ou masculine en fonction des circonstances, que nous appelons « sous-personnalité ». Pour s’en distancer, nous devons pouvoir le visualiser, lui donner forme.

Votre Saboteur Intérieur peut ainsi se montrer aussi bien sous les traits de votre ami le plus attentionné que de votre ennemi le plus féroce. Il est important cependant de ne pas tenir compte de l’air qu’il se donne mais d’observer sa présence en soi et prendre de la distance afin de ne pas le laisser faire à sa guise.

Véritable “éteignoir” qui a le don de dégonfler votre enthousiasme, il peut vous propulser vers des sommets mais le plus souvent vous abaissera plus bas que terre, vous plongeant dans des abîmes d’anxiété, de tristesse, de colère, de déprime…

Pourquoi le Saboteur Intérieur agit-il ainsi ?

Parce-qu’il déteste le changement ! On parle d’ailleurs de lui le plus souvent en termes de « résistance ».  

Effectivement, son rôle essentiel est de  maintenir le statu quo. Ce qu’il veut c’est maintenir la situation en l’état, même si elle vous est déplaisante. Pour cela il va employer une extraordinaire créativité et élaborer toutes sortes de « bonnes raisons » plaidant en faveur de l’immobilisme. Cet immobilisme qui malheureusement vous maintient dans la notion d’échec…

On le retrouve dans des expressions du type « Oui…mais », « je ne peux pas », « je ne sais pas », « je n’ai pas l’habitude », « je n’ose pas », « je n’y arriverais pas », ” je n’ai pas les moyens”, etc. De quoi sérieusement réduire  la confiance en soi 🙁

D’ailleurs, la grande loi du Saboteur est : « Tu ne réussiras pas ! »

Comment se distancer du Saboteur Intérieur ?

Pour mieux vivre et avancer sur le chemin de la réussite nous avons donc à déjouer les plans de ce Saboteur intérieur et à apprendre à s’en distancer.

3 étapes à franchir pour progresser :

1 – Lever les freins : Issus du passé ils nous polluent la vie  et se manifestent dans :

  • Les préjugés, les croyances négatives et limitantes
  • La tendance à « l’excusite » (les « bonnes raisons »)
  • Le non-respect des engagements, envers soi et envers les autres

2 – Aujourd’hui et dès à présent,

  • S’accepter soi-même, tel que l’on est
  • Ecouter, observer,
  • Faire part, partager, transmettre

3 – Se tourner vers l’avenir.  Les conditions nécessaires pour atteindre le succès désiré, la réussite espérée sont utiles à rappeler :

  • Avoir un but précis, un objectif à long terme : ce que je veux faire de ma vie et dans ma vie
  • Un plan d’action pour les atteindre : quels moyens je peux et veux mettre en oeuvre
  • La persévérance sans laquelle tout effort reste vain : changer ses habitudes, ses façons de penser et oser sortir de sa zone de confort … pourtant inconfortable et enfin prendre soin de soi

A cela j’ajoute un élément important :

  • L’enthousiasme, la foi, la croyance en sa réussite. Sans cela l’échec est tout simplement programmé !

Croire en soi c’est aussi écouter et protéger cet Enfant intérieur, riche de tous les potentiels et qui vit en vous, bien caché.

 Il s’agit de faire confiance à cette « petite voix » qui sait ce qui est bon pour vous pour être heureux dans la vie.

Alors, qu’attendez-vous pour aller mieux ? Apprenez à faire la paix avec vous !

Principes d’auto-sabotage

Au fait ! Aviez-vous déjà entendu parler de ce Saboteur Intérieur , responsable de votre auto-sabotage ?

Connaissiez-vous d’abord son existence et son impact dans votre vie ?

Sauf si vous avez entrepris un travail sur vous dans une démarche développement personnel, il y a des chances que vous ne vous soyez jamais focalisés dessus pour le connaître… 

Pourtant il exerce son influence sur vous depuis votre venue au monde et vous accompagnera toute votre vie… Zut !

Un compagnon de route qu’il vaut mieux apprendre à connaître et apprivoiser non ?

C’est le genre “casse-pied” qui, du matin au soir,  définit et interprète chacune de vos expériences et agit de façon à ce que vous acceptiez ses lois comme autant de vérités.

Pourquoi ? Pour prendre le pouvoir sur vous et vous contrôler !

C’est simple, lorsque votre Saboteur Intérieur domine vous n’avancez plus, vous restez bloqués, vous êtes au point mort…

Concrètement, comment repérer son influence dans votre vie ?

Voici comment se manifestent 7 de ses manières favorites…

7 manières de gaspiller votre énergie avec votre Saboteur Intérieur 

  • Ne pas réfléchir mais ruminer, broyer du noir
  • Hésiter pendant des heures avant de passer à l’action…ou pas !
  • Ne pas savoir choisir  ni décider,
  • Pratiquer la politique du pire (et si ça ne marche pas ?  et si j’ai un accident ? etc.) 
  • Passer son temps en analyses et contrôles interminables
  • Pratiquer la politique du manque (je ne suis pas assez ceci ; je n’ai pas assez de cela, etc.)
  • Et avec le Saboteur Intérieur, puisque l’échec est enrichissant… continuer à  s’enrichir  !…  lol

Combien avez-vous de situations avez-vous pointé ?

Apprenez à vous débarrasser d’au moins une d’entre elles et vous vous libérerez d’un poids lourd à porter !

Mini coaching :

Voici un petit exercice pour vous initier à utiliser les principes du Dialogue intérieur :

  • Observez ce qui se passe en vous lorsque vous lisez cet article, ce mot « auto-sabotage »?  Ressentez  ce qui se passe dans votre corps, écoutez ce qui se dit dans votre tête et notez le tout  sur une feuille. Notez vos sensations, vos pensées, vos sentiments.
  • Imaginez votre Saboteur dans la pièce où vous êtes. Visualisez-le. Quelle est son apparence ? Un homme, une femme, un animal ou toute autre aspect (même les plus incongrus) ?
  • Repérez alors les messages,  parfois contradictoires, que vous entendez dans votre tête.  Ecrivez-les en les distinguant bien (changez de couleur de stylo, de feuille ou faites des paragraphes etc.) Faites comme vous préférez ; l’important est que vous puissiez distinguer les “voix” qui s’expriment en vous.

Ces voix sont autant de Sous-Personnalités qui s’expriment et que vous venez tout juste d’apercevoir  😉

Pour mieux les connaître il faudra aller plus loin.  Nous verrons comment dans les articles à venir.

Sachez cependant qu’un accompagnement avec un spécialiste du Voice Dialogue/Dialogue Intérieur vous permettra d’aller beaucoup plus loin et beaucoup plus vite !

Si c’est ce que vous souhaitez, contactez-moi pour une session gratuite et nous verrons ensemble comment je peux vous aider.

Prenez simplement conscience alors que le Saboteur n’est qu’une voix parmi d’autres en vous. Ouf ! C’est une partie de vous, et non pas totalement vous. Vous êtes  plus  nombreux que vous ne le pensez ! 😉

Utiliser le Dialogue intérieur n’est pas un travail ; cela devient même un jeu. C’est un jeu avec soi et ces énergies qui vous animent, vous éclairent de leur  lumière et vous offrent  l’harmonie intérieure en cadeau…que demander de plus ?

Pour aller plus loin

Après tout cela comment savoir à qui se fier ?

Vous pouvez vous référer aux conseils d’une grenouille pour trouver la voie du succès …

Et vous pouvez aussi commencer par répondre à ces questions :

  • L’important pour vous est de réussir sa vie ou réussir dans la vie ?
  • Quels sont vos blocages sur votre chemin ?
  • Quelles sont vos « bonnes raisons » à cela ?
  • etc.

Continuez à vous interroger sur ce modèle : C’est l’étape 1  sur le chemin du bonheur !

*****************************

Vous avez aimé cet article ? Dites-le moi dans l’espace des commentaires ci-dessous- 

Et pensez aux autres :  

Transmettez cet article autour de vous et vos  réseaux sociaux type Facebook, Twitter, Linkedin etc.

Merci pour eux et à bientôt sur mon blog !

(22 commentaires)

3 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sylviane

    Bonjour michèle ,

    Tout à fait d,accord avec cet article d’autant que j’ai moi-même conçu et animé pendant de longues années un séminaire qui s’appelle précisément ”découvrez votre saboteur’.

    Le saboteur est une partie de nous-même et il est préférable quant à moi de savoir ”parler” avec lui quant il attaque car notre mental hyperpuissant à toujours tendance à vouloir reprendre le dessus et il est essentiel de connaitre notre saboteur (et meme lui donner un nom) pour pouvoir parler à cette partie de nous qui nous pousse à l’échec.

    Bravo de parler de ce vilain monsieur (ou vilaine madame) qui est la cause de bien des stress inutiles et le responsable de pas mal d’échecs.
    Sylviane Articles récents..Le sommeil des enfants : du nourrisson aux adosMy Profile

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour Sylviane,

      Bravo pour ta réactivité ! Je vois que tu connais bien le sujet également. Il est vrai que nous en sommes tous porteur et qu’il est nécessaire d’apprendre à l’apprivoiser pour vivre sans trop de stress.

      Bonne journée et à bientôt le plaisir de tes nouvelles 😉
      Amitiés,
      Michèle

  2. Ahmed

    Bonjour Michele,
    vous avez attaquée ce fou ennemi avec succès et j’espère que tous les parents font beaucoup d’attentions avec leurs enfants afin de ne pas construire ce dragon mortel dans leurs petites âmes!
    Merci Michele!

    1. Michele MONTAGNON

      Bonsoir Ahmed,

      Vous avez raison d’aborder le sujet des enfants car c’est dès notre plus jeune âge que nous intégrons cette entité destructrice. Le rôle des parents est primordial effectivement. Il serait cependant stérile de s’attarder à leur en vouloir car ils font comme ils peuvent avec ce qu’ils ont reçu. On ne peut refaire le passé l’important est de comprendre que nous pouvons agir pour nous et pour nos enfants dès à présent. C’est ce qui compte non ? C’est en tout cas l’objectif de ces articles 😉
      Merci de votre message et à bientôt le plaisir de vous revoir ici.
      Michèle

  3. Aude

    C’est toujours intéressant de revoir le mode de fonctionnement de ce saboteur, car même si au fond on le sait, on a tendance à l’oublier dans le flot de la vie !
    Par contre, pour ce qui est de “charger” les parents, en tant que maman qui fait ce qu’elle peut, j’aimerais aussi qu’on soit un peu plus indulgent avec nous car, comme tu le dis Michèle, nous faisons avec ce que nous avons reçu. J’ajouterais que nous ne sommes malheureusement pas les seuls à exercer une influence sur nos enfants, qui vont à l’école, côtoient d’autres enfants, font du sport…etc Enfin, il me paraît toujours un peu facile de s’en prendre aux parents, on peut aussi prendre la responsabilité de sa vie en commençant par pardonner à ceux sans qui nous n’aurions pas l’occasion d’expérimenter la vie sur cette belle Terre. Ouh là, je suis un peu en colère là, je vais aller regarder ça de plus près !
    Merci Michèle pour ces rappels salutaires, qui vont m’aider à barrer la route au saboteur.
    Aude Articles récents..Un rêve éveillé pour un monde de conscienceMy Profile

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour Aude et merci de ce beau commentaire. Parler du Saboteur fait toujours de l’effet et je vois qu’il a réussi à te mettre en colère. Bravo ! sois en colère et vois “qui” en toi est en colère.
      Quelle est ou quelles sont les parties de toi qui se manifestent ici ? Un petit conseil ? Ecoute et écris ce qui se dit en toi, puis relis pour prendre du recul…enfin si tu veux aller en profondeur 😉
      Pour info, le Saboteur n’aime pas que l’on soit en colère qu’il juge comme une marque de faiblesse, d’enfantillage etc…qu’en penses-tu ?

      Bon week-end et à bientôt,

  4. Patricia@attention bonheur possible

    Ah ce fichu saboteur, mieux vaux l’apprivoiser et l’aimer même, car c’est une partie de nous et en plus il se fera moins féroce, plus docile et domptable.

    Moi quand je mon saboteur me souffle de bonnes raisons pour échouer, j’ai une petite voix qui me dit :
    “Bonne raison, piège à co_”!
    Ca m’aide bien à ne pas suivre la blague que veut me faire mon gredin de saboteur.
    Patricia@attention bonheur possible Articles récents..Dur dur d’être un timideMy Profile

    1. Michele MONTAGNON

      Aaaah ! je vois que ta partie Rebelle ne se laisse pas faire ! Elle sait se manifester et tu sais l’écouter, tant mieux ! Attention toutefois à ce que ça ne te fasse pas agir en réaction “contre”, dans un style de revanche sur tes expériences. Passer totalement sur l’opposé n’est pas forcément mieux.

      Comme tu le dis, il vaut mieux apprendre à aimer notre Saboteur…ce qui n’est pas une mince affaire a priori. J’ai parlerai par la suite.

      Merci de ton apport Patricia et bonne fin de semaine…avec tout le bonheur possible 😉

  5. Karine

    D’ailleurs, la grande loi du Saboteur est : « Tu ne réussiras pas ! »

    pourquoi cette grande loi ? et pourquoi pas le contraire ?

    Karine
    Karine Articles récents..Comment désintoxifier votre corps pour avoir plus de vitalité ?My Profile

    1. Michele MONTAGNON

      Parce-que “réussir” c’est évoluer, avancer, changer de statut, être plus heureux,etc. et le Saboteur a horreur du changement ! Les Saboteurs ont tendance à perpétuer les mythes à propos des gens, de la vie, de la nature et à établir des “lois”, des principes. Par exemple, pour nous les femmes, il dira qu’une femme bien ne doit pas aimer le sexe et encore moins le montrer. Dans le travail une femme ne doit pas être supérieure à l’homme (gagner plus entre autre) Comme tu vois, ce sont des principes anciens, d’une autre époque, mais dont les principes moraux continuent d’agir en nous et nous polluent la vie.
      Dans mes prochains articles je donnerai des pistes pour s’en détacher. Si tu veux le repérer tu peux déjà simplement observer ce qui se dit en toi.

      Bonne fin de semaine Karine et à bientôt !

  6. Martine Poiret

    Dans les périodes de transition c’est très important d’identifier son saboteur mais pas toujours facile.
    Pour moi il intervient énormément dans mes rêves mais j’ai beaucoup de mal à décrypter les messages. Il y a une véritable lutte à mort où l’un veux chasser l’autre. Je te passe les détails mais c’est assez violent.

    1. Michele MONTAGNON

      Bonsoir Martine,

      Tu as raison de parler de périodes de “transition” qui sont effectivement souvent délicates, voir difficiles à vivre. Etant donné ton thème de blog je suppose que tu parles des passage de tranches d’âges et d’autant plus quand on est femme de 50 ans…et plus 😉 C’est en connaissance de cause que je te conseille d’apprendre à te distancer de ton Saboteur qui ne pend du pouvoir que si tu lui en donnes la possibilité. ça ne ce fait pas en rejetant tout en bloc, mais en écoutant ce qui se dit…cf.l’exercice proposé.
      Je te souhaite une très bonne fin de journée Martine et vive les blondes ! 😉

  7. Sco!

    Bonjour Michèle,
    Que oui, ça me parle cet article!
    Que oui, il en a de la force ce mental, cet égo, ce comité de voix intérieures (parce qu’il y en a plus qu’une!)
    Mon impression est que le mental et ses questionnements se passent dans la tête (comme si ce n’était pas évident!) alors que l’impression ou le ressenti n’a pas de mots et se passe au niveau du plexus solaire!
    Je vais tout de même prendre un papier et faire cet exercice, même si ma tête me dit : pas nécessaire, voyons!

    Bonne journée!
    Sco! 🙂
    Sco! Articles récents..Être ou ne pas être : voilà la questionMy Profile

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour Sco,

      Puisqu’il te parle, profites en pour apprendre à mieux le connaître afin de pouvoir t’en distancer. Tu peux faire l’exercice que j’ai indiqué dans l’article.
      Tu peux aussi terminer ta phrase “ce…” ?
      Tu auras une autre partie de toi qui s’exprime, qui semble critiquer, juger peut-être. Des parties qui ne font que renforcer son pouvoir dans un cercle infernal. Apprendre à les reconnaître est ce que nous avons de mieux à faire pour mieux nous aimer 😉
      Bonne soirée et à bientôt Sco (c’est ton vrai prénom ?)

      1. Sco!

        Allô Michèle,

        Non, Sco! n’est pas mon vrai prénom. C’est mon surnom avec un !

        Désolée. Je ne comprends pas lorsque tu dis : Tu peux aussi terminer ta phrase «ce…» ? ci-dessus.

        Merci et à bientôt!

        Sco! 🙂
        Sco! Articles récents..Être ou ne pas être : voilà la questionMy Profile

        1. Michele MONTAGNON

          Bonsoir Sco !

          Mystère alors sur ton prénom, mais j’ai ajouté le ! comme tu vois

          Pour répondre à ta demande, je reprenais justement ta propre phrase contenant “ce…” que je ne comprenais pas non plus et t’en demandais l’explication…:-)

          Très bonne soirée et à bientôt,

  8. Jo$h!

    Bonjour,

    j’ai trouvé l’article très bien conçu et très bien écrit à tel point que d’une part je l’ai lu jusqu’au bout et d’autre part je me suis reconnu! En effet je me rend compte depuis quelque temps qu’il y a quelquechose et je pense que ce saboteur peut tout à fait correspondre. Au dela des exercice que vous proposez, au dela de ce questionnement, et de cette interrogation intérieur que nous devons mener, qu’est ce qui concrètement peut nous pemettre de surmonter les actions de ce saboteurs ?

    Merci et bonne journée !

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour Josh !

      Tout d’abord je vous remercie de vos compliments et de l’intérêt que vous portez à mon article.

      Pour répondre à votre question, sachez que le simple fait qu’il fasse écho en vous est déjà un grand pas pour surmonter les actions de votre Saboteur. Pourquoi ? Parce-que vous venez d’en prendre conscience ! C’est le point de départ pour changer le rapport de forces en vous. Il s’agit maintenant, à tous moments où vous sentez sa présence d ‘en prendre conscience pour repérer le contexte dans lequel il se manifeste, pour ensuite décider vous-même de ne pas vous laisser influencer. Ne luttez pas, constatez et laissez passer sans vous y arrêter.

      Allez-y et vous verrez de plus en plus la différence 😉

      Merci de votre commentaire et à bientôt le plaisir de vous retrouver ici Josh !
      Bonne fin de semaine,
      Michèle

  9. ln

    Bonjour Michele,

    Je vis aussi avec ces saboteurs qui me pourrissent la vie.
    En vous lisant, j’ai l’impression que vous me parler directement et que vous me connaissez bien.
    Ne pas lutter, c’est ce que je fais mais en vous lisant je me rends compte que du coup je subi 🙁

    Comment faire pour ne pas lutter mais aussi ne pas subir??

    merci et bonne soirée!
    Joyeuses Pâques à tous.

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour ln…quel est votre vrai prénom ? je m’adresse à une personne où à un robot ?
      Je veux vous faire remarquer ici par ces questions comment vous vous auto-sabotez ici, puisque je ne sais pas à qui j’écris ces lignes.
      1er conseil : affirmez qui vous êtes en écrivant votre vrai prénom !

      Pour ne pas lutter sans subir pour autant, vous devez le décider en changeant d’état d’esprit : focalisez vos pensées sur ce que vous voulez et non sur ce que vous ne voulez pas. Dès que vous prenez conscience de penser en négatif, de vous sentir mal, changez vos pensées- pensez à des choses qui vous plaisent, changez de position, de place dans la pièce- bougez, dansez, souriez…même si vous vous forcez un peu au début, vous verrez que peu à peu vous “subirez” nettement moins souvent et vous reprendrez confiance en vous !
      A bientôt xxx 🙂

  10. Chouchou et Loulou

    L’auto sabotage est en fait une conséquence d’un manque de confiance en soi. C’est l’égo qui par, effet de conditionnement remontant à l’enfance, s’amuse à nous mettre des bâtons dans les roues en rejouant le même disque.

    A l’enfance, les parents, les éducateurs, l’école… tout ce joli petit monde conditionne l’enfant sur le principe de récompenses / punitions. Si tu veux quelque chose de bien, tu as le droit à une récompense (comme un toutou), si tu fais quelque chose de mal, tu as le droit à une punition parce qu’on te fait croire (à tort) que tu la mérite. Donc, tu es automatiquement et systématiquement mis sur le banc des accusés en étant déclaré coupable. Bouh le vilain garçon, il est montré du doigt.

    Il en résulte une profonde blessure d’humiliation et par effet de bord, un manque de confiance en soi due à la mauvaise estime des autres qui faussent ainsi la perception de soi.

    Heureusement, plusieurs moyens existent pour reprendre confiance en soi. J’explique ici 5 techniques http://www.bychouchouetloulou.com/confiance-en-soi-les-5-cles-du-secret-pour-lavoir-bien-profondement/

    1. Michele MONTAGNON

      Bienvenu Chouchou et Loulou 🙂 Merci de votre commentaire – c’est vrai , l’autosabotage est lié à la confiance en soi. Mais ça va bien plus loin que ça- Il est aussi lié à l’identité, à l’image de soi, à l’estime de soi, aux croyances que nous nourrissons et qui nous ont été inculquées par nos éducateurs, mais aussi par nos ancêtres, de façon transgénérationnelle et par les diktats de la société…tout un monde à assainir en soi !
      Au plaisir de vous retrouver ici !

  1. Comment déjouer votre Saboteur intérieur ? |

    […] l’article précédent « Stop aux auto-sabotages« , nous avons pu voir quelques méfaits du Saboteur en nous en termes […]

  2. Comment arrêter l'auto-sabotage ? - Sur l...

    […] Si vous avez parfois le sentiment de ne pas être à la hauteur de la situation, l’impression de « saboter » votre vie ou le sentiment de passer à côté, la sensation d’avoir fait le mauvais choix ou encore d'être voué à l'échec, alors il est temps de faire une pause et d’observer ce qui se passe en vous en cliquant ici  […]

  3. Pourquoi créer et écrire un blog est d’abord un rendez-vous avec soi. - Sur le chemin de Soi

    […] « Comment arrêter l’auto-sabotage ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.