Indicateur Typologique CCTI

CCTI

Indicateur Typologique de Personnalité

 

 Ses origines

Le CCTI  est au carrefour de deux démarches :

« Les types psychologiques de Jung » ( livre publié en 1921), dont l’intérêt en ce domaine est éveillé par son expérience de praticien, sa rupture avec Freud et les désaccords entre Freud et Adler.

L’intérêt de la typologie n’est pas pour C.G Jung, de « classer » les gens, mais de permettre à chacun de reconnaître l’a priori avec lequel il aborde une question.

Ainsi que les travaux de Katharine Briggs et surtout de sa fille Isabel Myers qui, dans les années 40, a développé un questionnaire destiné à rendre opérationnelle la typologie de Jung.

L’appellation CCTI est une version Française, issue des initiales de Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux (société Osiris Conseil),

La carte de notre territoire intérieur

Le principe du CCTI est simple : les variations de comportements que l’on observe entre les individus ne sont pas le fruit du hasard mais la conséquence de préférences spontanées concernant 4 dimensions fondamentales qui constituent notre psyché.

La combinaison de ces préférences conduit à des familles de caractères appelées « types psychologiques ».

Ces 4 dimensions principales sont :

  • L’orientation de l’énergie, ce qui nous dynamise.
  • Les modes de perception, comment nous recueillons l’information.
  • Les critères de décision, en fonction de quoi nous nous décidons.
  • Les modalités d’organisation, comment nous aimons organiser notre espace et notre temps.

VUE D’ENSEMBLE DE LA THÉORIE DES TYPES

Dans une vision dynamique de la vie psychique, chaque dimension est constituée par 2 polarités. Les préférences naturelles que nous avons pour l’une de ces polarités permettent d’élaborer une typologie aux multiples combinaisons (84 possibilités).

Ces préférences influent non seulement sur ce à quoi l’on porte attention dans une situation donnée, mais aussi sur la manière dont on tire des conclusions de ce qui est perçu.

Les quatre échelles du CCTI

EI E/Extraversion ou I/Introversion

Influence l’orientation de la perception et du jugement, soit vers le monde extérieur (E), soit vers le monde des idées (I)

SN- S/Sensation ou N/Intuition

Influence le type de perception habituellement choisi lorsque l’on a besoin ou envie de recueillir des informations

TF – T/Pensée ou F/Sentiment

Influence le critère de jugement habituellement choisi lorsque l’on a besoin ou envie de prendre une décision

JPJ/Jugement ou P/ Perception

Influence le mode d’approche du monde extérieur, en adoptant

  • soit l’attitude de jugement J (en utilisant T ou F),
  • soit l’attitude de perception P (en utilisant S ou N)

Extraversion / Introversion (E/I)

Ces termes doivent être pris dans l’acceptation de Jung c’est à dire comme étant « des attitudes complémentaires dont les différences engendrent la tension nécessaire à l’individu et à la société pour le maintien de la vie. »

Les extravertis (E) sont orientés prioritairement vers le monde extérieur ; ils tendent ainsi à concentrer leur perception et leur jugement sur les choses et les gens.

Les introvertis (I) sont orientés prioritairement vers le monde intérieur ; ils tendent ainsi à concentrer leur perception et leur jugement sur les concepts et les idées.

Sensation / Intuition (S/N)

Cette échelle traduit la préférence entre deux modes de perception opposés ; on peut ainsi s’appuyer essentiellement :

Soit sur la Sensation (S) qui appréhende les faits et les choses à travers les sens (l’ouïe, la vue, le goût, le toucher, l’odorat).

Soit sur le processus moins évident de l’Intuition(N) qui saisit les significations, les relations, les possibilités de façon instinctive, sans intervention de l’esprit conscient. « Flair », « 6ème sens »

Pensée / Sentiment (T/F)

Cette échelle traduit les deux critères de jugement opposés :

La Pensée (T) amenant à des prises de décisions de façon impersonnelle, sur la base de raisonnement logique. Décide avec sa tête « C’est raisonnable de faire ça… » Pendant la période des soldes, une femme « T » n’achetera que ce dont elle a raisonnablement besoin et en fonction de son budget.

Le Sentiment (F) amenant à des prises de décisions sur la base de valeurs personnelles ou sociales. Décide aux « coups de cœur ». Pendant les soldes, une femme « F » aura tendance à « craquer » pour la petite robe rouge en vitrine, même si ce n’est pas raisonnable, et vous le dira dans un grand sourire.

Jugement / Perception (J/P)

Cette échelle décrit le processus par lequel chacun aborde le monde extérieur, la partie extravertie de la vie, et organise son mode de vie.

Une personne de type « Jugement » (J) utilise principalement une fonction de jugement (la Pensée ou le Sentiment) pour traiter avec le monde extérieur. Son attitude est « pro-active », à savoir qu’elle préfère exercer la plus grande maîtrise son son mode de vie. L’expression « Ne jamais remettre au lendemain ce qui peut être fait aujourd’hui » est la sienne. Elle a un mode de vie très organisé, aime planifier ses activités et se préparer à ce qui va arriver. Très attirée par l’ordre et le rangement, elle dira par exemple « une place pour chaque chose et chaque chose à sa place » et se sentira perdue si les objets ne sont pas à leur place habituelle.

A l’opposée, une personne de type « Perception » (P) utilise principalement une fonction de perception (la Sensation ou l’Intuition) pour traiter avec le monde extérieur. Son attitude est « réactive », à savoir qu’elle préfère être disponible le plus possible aux opportunités de la vie. Elle sait s’adapter à l’imprévu, aux changements de situations. Le « P » aime la profusion, le choc des idées. Sa table de travail est envahie par les dossiers qui s’empilent et se chevauchent. Elle est toujours à la recherche de ses lunettes, stylos, clés de voiture qui gisent sans quelque coin imprévu. Tellement habituée à les retrouver dans des endroits les plus curieux, que la place « normale » sera la dernière où elle ira les chercher.

Par exemple dans le dilemme insoluble de l’œuf et de la poule, le « P » accordera la priorité à l’œuf car il y voit l’origine, la potentialité qui aboutira un jour à une poule.

Le « J » pour sa part, penche pour la poule car il lui attribue une attitude active, décidée, se traduisant par un résultat concret : l’œuf.

A quoi sert le CCTI ?

La démarche globale du CCTI permet d’identifier un chemin de développement personnel, propre à chaque type.

Pour ce faire elle fournit ainsi de précieuses indications sur :

  • L’interaction dynamique existant entre les principales fonctions psychiques
  • Les domaines d’excellence et les zones de développement
  • Les phases de changement au cours de la vie
  • Les itinéraires et les moyens d’amélioration

Quand et pourquoi utiliser le CCTI ?

Indicateur de personnalité le plus utilisé au monde et ce depuis de nombreuses années, il se prête à de nombreuses utilisations :

En développement personnel : c’est un outil précieux pour développer son propre potentiel et enrichir sa personnalité en devenant de plus en plus qui l’on est vraiment.

En orientation personnelle et professionnelle : il facilite les choix et permet à chacun de préciser les secteurs les plus adaptés à ses capacités et à ses motivations personnelles.

En management, il favorise une action en profondeur en matière de :

  • communication interpersonnelle,
  • cohésion d’équipe,
  • négociation
  • résolution de problèmes
  • prévention et gestion des conflits
  • prise de décision
  • gestion du temps et des priorités
  • style de leadership
  • gestion du stress

Les avantages du CCTI

Il ne juge pas. Effectivement ce n’est pas un test mais un auto-diagnostic. Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses au questionnaire. Il s’agit simplement de prendre conscience de manières d’être et d’agir différentes permettant de mieux s’adapter aux différentes situations.

Il décrit en finesse le fonctionnement de la personnalité en relevant les points forts et les éventuelles difficultés de chacun et il propose alors des démarches d’amélioration appropriées.

Il fournit un langage qui permet de nommer objectivement des réalités souvent insaisissables et donc ainsi d’en avoir une certaine maîtrise. Ce faisant il offre une grille de lecture qui favorise l’épanouissement et l’autonomie de chacun.

Il nous offre la tolérance en cadeau. Tout comme avec des mots semblables nous pouvons construire des phrases différentes, chacun de nous est différent de l’autre dans l’utilisation de préférences que l’on retrouve chez tous.

Ainsi, non seulement le CCTI nous permet de mieux comprendre nos différences, mais il nous permet d’en tirer parti et d’accepter l’autre non plus « malgré » mais « pour » sa différence. Tous différents et donc complémentaires !

« Quelles que soient les circonstances de votre vie, la compréhension de votre type peut rendre vos perceptions plus claires, vos jugements plus profonds et votre vie plus proche des désirs de votre coeur. » Isabel Briggs-Myers

Pour aller plus loin

Vous voulez découvrez votre type de personnalité, mieux vous comprendre et mieux vivre avec les autres, pour optimiser vos relations ? Dites-le moi ici, et participez aux stages construits à cet effet.

J’ai hâte de vous lire et vous écouter afin de répondre à vos attentes !

 

5 pings

  1. Des blogs incontournables pour votre bien-être – - Forme et Bien-êtreForme et Bien-être

    […] et   « outils » qu’elle utilise dans l’approche de L’Intelligence de Soi®, le CCTI et le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur dont elle respecte la charte internationale […]

  2. Les amis du blog

    […] méthodes et   « outils » qu’elle utilise dans l’approche de L’Intelligence de Soi®, le CCTI et le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur dont elle respecte la charte internationale […]

  3. Découvrez quelques autres blogueurs sympas || Blog Perdre Du Poids Rapidement

    […] « outils » qu’elle utilise dans l’approche de L’Intelligence de Soi®, le CCTI et le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur dont elle respecte la charte […]

  4. Quelques ami(e)s du blog

    […] et   « outils » qu’elle utilise dans l’approche de L’Intelligence de Soi®, le CCTI et le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur dont elle respecte la charte […]

  5. La fraternité, une des valeurs spirituelles de Jeff Brown

    […] méthodes et   « outils » qu’elle utilise dans l’approche de L’Intelligence de Soi®, le CCTI et le Voice Dialogue/Dialogue Intérieur dont elle respecte la charte internationale […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.