«

»

Comment déjouer les plans de votre Saboteur intérieur ?

Dans l’article « Comment arrêter l’auto-sabotage », nous pouvons voir quelques méfaits du Saboteur en nous en termes d’auto-sabotage.

Il s’agit maintenant de reconnaître pour mieux les  « déjouer », les stratégies de votre Saboteur. Car il s’agit bien de cela, il « joue » avec vous. Il vous manipule comme un pion sur un échiquier, comme une marionnette, une poupée de chiffon…mais ça ne vous fait pas vraiment rire  ! 🙁

Il vous appartient maintenant de reprendre le pouvoir :  

« Le pouvoir appartient à celui qui a le choix » … 

Le  mot-clé ici est  : CHOISIR !  Choisir c’est parfois renoncer, mais c’est ici « jongler » avec vos émotions en fonction des circonstances de la vie.

Retenez bien surtout la notion de « jeu » derrière tout cela, car il peut vous paraître effrayant de changer votre façon habituelle de réagir aux émotions et aux situations de la vie courante.

Mais craindre le changement et écouter vos peurs c’est donner le pouvoir à votre Saboteur !

A l’opposé de votre peur vous trouverez du dynamisme et un bel enthousiasme, d’intensité égale. On peut dire d’ailleurs que 

« Plus la peur est grande, plus la réussite est grande »

De même, votre enthousiasme sera d’autant plus grand que votre peur l’est ! 

On ne peut jauger l’un qu’en rapport au poids de l’autre. Il faut les deux pour trouver un équilibre  intérieur. Comme sur une balançoire à deux personnes, pour qu’il y ait mouvement il faut un contre-poids ! 

Prendre plaisir au processus de changement fait partie intégrante de cette libération intérieure.

Les plans stratégiques de votre Saboteur intérieur

Votre Saboteur voudrait bien vous faire croire que pour vous sentir bien vous devez trimer, travailler dur, vous dépasser, tout résoudre et pire encore, vous faire du souci !

A la vérité, il n’y a pas de relations entre tout cela et le fait de se sentir bien. Par contre, plus vous allez acquérir de talents pour apprivoiser votre Saboteur, plus votre plaisir sera accru et votre énergie débordante 😉

De quel choix disposez-vous avec ce personnage  ?  Celui de lutter contre ou de l’apprivoiser

Stop ! En lisant ces lignes, observez vos pensées. Si vous prenez conscience que vous êtes en train de vous répéter que vous « devriez changer » cela signifie que votre Saboteur vous a eu à l’intimidation !

« Tu devrais », « tu ferais mieux de », « tu dois », sont parmi ces termes favoris qui sont à étouffer dans l’oeuf…

Contentez-vous de changer pour changer et amusez-vous du changement !

Lutter contre c’est l’intégrer dans votre vie et lui donner le pouvoir de vous nuire.

L’apprivoiser c’est savoir respirer, se détendre et se contenter de l’observer sans pour autant s’impliquer avec lui.

Nous y reviendrons plus loin. Encore faut-il ici avoir quelques points de repères sur ses stratégies.

En voici  2 pour aujourd’hui :

 La stratégie du  » Tu ne peux pas  » 

Depuis votre enfance, par cette stratégie il essaie tout bonnement de vous convaincre d’abandonner tout car de toute façon vous n’obtiendrez jamais les résultats espérés 🙁

En vous inculquant la croyance que vous êtes « limité(e) », physiquement ou intellectuellement peu importe, vous ne pourrez jamais réaliser vos potentiels.

Certains « tu ne peux pas » sont justes cependant :  « tu ne peux pas marcher sur l’eau », « tu ne peux pas voler », certes !

Mais il en est d’autres plus subtiles et qui vous polluent la vie :

  • tu ne peux pas changer
  • tu ne peux rien faire de tes 10 doigts
  • tu ne peux pas gagner d’argent tout seul(e)
  • tu ne peux pas réussir tes études
  • tu ne peux pas te détendre
  • tu ne peux pas garder de relation durable
  • tu ne peux pas aimer ni être aimé(e)
  • tu ne peux pas créer ton entreprise
  • tu ne peux pas attirer l’amour
  • etc. etc.

La stratégie du  » Tu devrais « ,  » Tu dois « , « Il faut que tu… »

Oui, mais avec modération !  Si vous utilisez fréquemment cette stratégie vous pouvez penser à la présence de votre Saboteur, qui est là dans une intention de vous piéger dans une sorte de « dualité toxique ».

Mener votre vie en intégrant ses règles, c’est comme si vous étiez un ordinateur programmé par des règles de fonctionnement qui déterminent les réponses aux diverses  situations. 

Autrement dit vous perdez toute votre spontanéité, votre enthousiasme, votre potentiel créatif. Ce genre de stratégie peut vous amener beaucoup de mal être, d’anxiété voir de panique. Sympa le sabotage !  🙁

Vouloir lutter contre votre Saboteur intérieur vous enferme dans une véritable guerre interne. Retenez bien ceci :

« Tant que vous vous sentez en guerre interne avec votre Saboteur, comprenez bien que c’est lui qui a gagné ! »

Quelque peu égocentrique, ce qu’il veut c’est garder votre attention et que vous restiez en relation avec lui.  

Tant que vous demeurez en relation avec lui au lieu de vous contenter d’observer sa présence, votre énergie sera moins libre de couler en vous, votre vie sera moins agréable et vous vous sentirez moins bien dans votre peau.

Mais arrêtons la liste de ses stratégies d’attaque pour aujourd’hui, (nous y reviendrons dans un prochain article), et penchons-nous sur les moyens de les déjouer.

Des remèdes pour apprivoiser votre Saboteur intérieur

Quand vous entendez dans votre tête ces petites phrases « tu ne peux pas » ou « je ne peux pas », prenez conscience de l’éventuelle présence de votre Saboteur.  

Pour prendre un peu de distance, respirez, détendez-vous et imaginez-vous sur le milieu de votre balançoire. C’est vous, par votre  appui d’un côté et de l’autre, selon votre choix, qui faites mouvement de balancier.

Ce que nous appelons en termes de Dialogue Intérieur, une place de Moi conscient, celui qui « embrasse les opposés » sans s’identifier à aucun d’eux.

Remplacez ce verbe « pouvoir » par le verbe « vouloir » ou « choisir ».

Vous obtenez ainsi  :  » je veux » ou  « je ne veux pas », « je choisis » ou « je ne choisis pas » .

Idem pour les « tu devrais », « tu dois », « il faut que tu… »

Envisagez de remplacer ces expressions par les verbes « vouloir » ou « choisir ». Vous obtenez alors « je voudrais »,  « je veux »,  « je choisis de… »,

L’idée de base est de canaliser votre conscience vers vous-même, vers votre centre, en la détournant du Saboteur.

Vous êtes alors dans cette position de choix qui va s’accompagner d’un enthousiasme et d’une sensation de liberté grandissante, qui peuvent vous faire peur au début et donc être légèrement voilés.

Mais appliquez cette démarche le plus souvent possible et vous vous sentirez libéré, allégé d’un poids ! N’est-ce pas ce que vous souhaitez ?

Ce qui vous ramène à votre propre responsabilité dans votre capacité à faire vos choix et à faire disparaître cette idée de limitation.

Croyez-moi,  peu à peu vous vous sentirez moins « piégé », anxieux et ses sensations de légèreté prendront leur place dans votre vie 🙂

Conseils de coach

Bien sûr, vous avez tout aussi le droit de choisir de continuer à faire comme vous en avez l’habitude jusqu’à présent. Ce n’est ni bien, ni mauvais si c’est votre choix et uniquement votre choix , un choix « conscient » et non celui de votre Saboteur !

Mais si vous êtes honnête avec vous, vous savez que dorénavant vous n’aurez plus le droit de vous plaindre, puisque vous aurez choisi de subir la dictature de votre Saboteur intérieur…

Juste pour le plaisir de changer, de vivre plus libre et plus » zen »,  offrez-vous la liberté d’oser faire confiance à votre Moi profond.  Ecoutez votre intuition, elle-seule sait ce qui est bon pour vous et ne laissez pas votre Saboteur vous enfermer dans ses dictats !

D’autres « stratégies » pour développer sa confiance en soi vous attendent dans les prochains articles,  comme celui-ci :  « Comment faire de votre Critique Intérieur votre allié« … alors à très bientôt mais n’oubliez pas :

« On a toujours le choix. On est même la somme de ses choix. » Joseph O’Connor

Vous avez aimé cet article  ? S’il vous plait, prenez 5 minutes de votre temps et écrivez-le dans l’espace des commentaires ci-dessous. Je vous répondrai personnellement 🙂

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jeannine

    Est-ce qu’il se pourrais que moi j’en aie au moins 10 des Saboteurs
    Comme ils me contrarient souvent
    Mais là je viens de voir qu’il ne faut pas que je leurs fassent la guerre
    je vais donc voir
    je vous le direz qui gagne ….

    1. Michele MONTAGNON

      Bonsoir Jeannine,

      A vous lire il semble que votre Saboteur soit du genre « costaud » si vous pensez en avoir au moins 10 😉
      Nous n’avons qu’un seul Saboteur, mais il a plus ou moins de force en fonction de notre vécu.
      Vous l’avez compris, inutile de lui faire la guerre, vous lui donneriez encore plus de pouvoir.
      Mieux vaut le laisser dire sans s’y intéresser mais plutôt faire confiance à votre « petite voix », celle de votre petite fille intérieure,celle de votre enfance et qui sait ce qui est bon pour vous mais qui a été mise à l’écart.
      Ne luttez pas ; prenez simplement conscience qu’il est présent sans vous y attarder et écoutez votre Petite Fille. C’est comme ça que Vous gagnerez !
      Tenez moi au courant Jeannine et bonne fin de semaine
      Amicalement,
      Michèle

  2. nady

    j’ai été personnellement encouragée par cet article et je me rends compte que j’ai laisser les saboteurs me manipuler par le complexe d’infériorité et la peur mais je sais maintenant que je dois avancer evec comme boucliers le vouloir et le choix merci

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour Nady,

      Merci de votre témoignage. Si cet article vous a « ouvert les yeux » alors c’est un bon départ 😉
      Dans de prochains articles nous irons plus loin pour vous libérer de vos complexes et vos peurs. Restez informée et vous en saurez plus 😉
      Bien amicalement,
      Michèle

  3. BADET

    Bonjour, c est une amie qui à commencer à me parler de sabateur . je cherche à les identifier et leurs donner un nom maintenant que grâce à votre article j ai compris que c était notre contre nous …en quelque sorte mais en l intégrant on peut « discuter avec et contrer  » celui ci et donc affirmer son point de vue et utiliser parfois le sien …. Je le vois comme un débat intérieur mais qui ne dois pas me faire changer mon moi …… Merci pour cet article …. J avance sur mon chemin grâce à vos petites précisions …

    1. Michele MONTAGNON

      Bonsoir Badet,
      Merci donc à votre amie qui vous a parlé de « saboteur » ! 🙂
      Si ce blog peut vous aider sur votre chemin de développement personnel, alors il a gagné son existence !
      Pour mieux vous aider dites-moi ce que vous recherchez et aimeriez apprendre sur ce blog.
      Au plaisir de vous lire ici !

  4. david

    Merci Michèle pour cet article!
    C’est sûr que ce saboteur intérieur fait parfois bien son boulot chez chacun d’entre nous…
    Sans doute qu’au final, cette partie de notre cerveau a une bonne intention : celle nous protéger en nous maintenant dans notre zone de confort?

    Mais le problème c’est que tout ce qui nous fait grandir se trouve dans l’autre zone : la zone d’inconfort, là où on stresse!
    Comme le disait Jack Canfield : « Tout ce que vous désirez se trouve de l’autre côté de la peur. »
    Alors, vous avez raison, c’est à nous de décider si on veut bien lui donner du pouvoir ou non à ce saboteur.
    Et moins on lui donne de pouvoir, plus on prend le nôtre.

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour David,
      Oui, cette partie de nous nous joue des tours. Mais est-ce seulement une partie de notre cerveau ? Je ne crois pas. Certes tout commence par une pensée, qui germe dans l’esprit d’une partie de nous énergétique et bien réelle ; on peut l’imaginer physiquement et lui donner la parole facilement. C’est ce que nous pouvons expérimenter avec l’approche du Voice Dialogue que j’utilise en séance de coaching…très puissant !

    2. Michele MONTAGNON

      Effectivement David, et pour ce faire, l’important est d’éclairer nos zones d’ombre … »Que la force soit avec toi » 🙂

      1. Grassone

        Bonjour Michèle que je suis rassurer de lire votre article , depuis petite j’en suis victime et parfois on se demande si on Est pas fou , j’ai tellement souffert de ça que parfois on en perd son identité depuis petite je suis prise de panique , j’ai toujours était victimes de ce saboteurs et du coup on s’y perd , celle qui ma le plus marqué et qui ma entrainer une dépression c’est quand j’ai vécu une belle histoire d’amour avec mon mari actuelle , du moment ou je me suis autorisé a être heureuse ce saboteur est venu me frapper  » faut que je le quitte ta pas le droit a au relation d’amour longue ect affreux je me demandais pourquoi je me disais ces choses la alors que je l’aimais plus que tout , du coup perdu a en devenir folle je lai laisser cetait un déchirement javais l’impression d’aller a l’encontre de mon coeur dirigée par mon cerveau mais en conflit fin c’était étrange et une fois séparer je me suis dit mais pourquoi j’ai fait ça mais je l’aime pourquoi me faire croire ça et je me suis remise avec , ça ma foutu la paix enfin je le maîtrisait bien , et puis on a eu une petite fille nous nous sommes marié tout pour être heureuse et la hop c’est revenu  » comme si quand j’ai tout pour être heureuse  » hop ça revient , terrible angoisse la je me suis dit y’a un problème y’a quelques choses qui cloche , et je suis tombée sur cette article et l’approche TCM Therapie des champs memoriels et la je me suis dit Alala je n’était pas folle heureusement que j’ai écouté mon coeur ma petite voix intérieur qui me disait qu’il y a quelques chose qui cloche ! Et plus je m’angoissais plus je luttais plus c’est pire avec la peur que tout revienne que je recache toute ma vie de pas me retrouver parce que vraiment je l’impression de perdre mon identité dans ses moments de crise ! En tout cas c’est vraiment pas facile tous les jours ! Et merci pour votre article !!!

        1. Grassone

          Et quand je vais bien que j’ai l’impression de me retrouver c’est mon corps qui et mal de terrible maux de ventre sommeil perturber , c’est vraiment un équilibre et quand nous sommes déséquilibrée fatiguée stresser hop sa reprend le dessus !

        2. Michele MONTAGNON

          Bonjour Marine, merci d’avoir pris le temps d’écrire ce long commentaire. Ravie que cet article vous ait inspirée autant de choses personnelles à nous partager. Un conseil qui peut vous aider par la suite, surtout ne luttez pas contre cette « petite voix » si féros …vous ne feriez qu’empirer les choses. Ecoutez et laissez passer. Orientez plutôt vos pensées vers le positif et ce que vous aimez dans votre vie. Focalisez-vous sur les petits bonheurs de tous les jours et dites-vous que vous le méritez ! Vous êtes une belle personne et personne, même pas ce Saboteur Intérieur, n’a le droit de vous démolir. Pour aller plus loin, inscrivez-vous à ma newsletter si ce n’est déjà fait et restez informer des prochaines articles, dès leur parution.
          Au plaisir de vous retrouver ici Marine 🙂

  5. Roxanne

    Bonjour Michelle, il y a un moment que j’ai conscience de mon saboteur intérieur, et curieusement on dirait qu’il a pris la forme physique en la présence de mon père, ma mère, une soeur, mon mari. Ils s’acharnent tous à saboter mes projets, mes rêves, mes ambitions. Auriez-vous une explication en ce sens ? Serait-ce pour me faire prendre conscience de l’immense sabotage de mon propre saboteur ? Er auasi j’aimerais savoir où tout ça commence. Attire-t-on des saboteurs car nous avons un immense saboteur intérieur et on doit apprendre à se défaire de cette mécanique ? Ou bien on a un immense saboteur intérieur parce qu’on a été entouré dès l’enfance de saboteurs ? Pourquoi on se sabote ? Pourquoi certaines personnes n’ont pas ou peu de saboteur et réussissent bien leur vie, alors que d’autres, comme moi, ont un immense saboteur intérieur ? Pourquoi des personnes de mon entourage s’acharnent à tout saboter ce que je fais, ce que je veux faire, ils sont toujours le bois dans les roues ? Oui j’ai de bonnes personnes aussi qui disent: oh c’est génial ton idée, fonce, tu vas réussir, je crois en toi, etc… Est-ce inévitable d’avoir des gens qui nous tirent vers le bas ? Je sais que la clef est de se débarasser de ces gens, mais pas toujours facile à faire quand c’est ton mari…. Bref… tout ça est très éprouvant. Merci de votre réponse.

    1. Michele MONTAGNON

      Bonjour Roxanne,

      Bienvenue et merci de ce partage vous concernant. Vos questions sont nombreuses et cet espace étant restreint je vais donc aller au plus bref pour vous répondre :

      Ce qui ressort de tout ce que vous écrivez, c’est à la fois votre colère, votre peur et une situation conflictuelle. Je vous invite à lire les articles que j’ai écrit sur ces thèmes :
      – Peur du regard et du jugement des autres : voici mon article sur la gestion des relations difficiles http://www.surlechemindesoi.com/5-conseils-coach-relations/.
      – Colère contre les autres : en rendant les autres responsables de tous vos maux, vous vous positionnez en « Victime » de « Persécuteurs » – Lisez cet article pour comprendre ce dont il s’agit http://www.surlechemindesoi.com/comment-une-panne-peut-vous-faire-passer-de-victime-a-bourreau/
      – Sur l’origine de nos conflits et comment en sortir :
      http://www.surlechemindesoi.com/pourquoi-les-conflits-et-comment-en-sortir/

      Tout quitter ne servirait à rien car vous ne feriez que déplacer vos problèmes sur d’autres personnes. Ce Saboteur (que nous appelons également le Critique Intérieur) est une partie de vous. Comme je le dis dans mon article, il vous appartient de l’accepter, et d’apprendre à l’apprivoiser par un travail sur soi.
      Tout ceci devrait vous éclairer. Merci de votre confiance. N’hésitez pas à revenir ici donner de vos nouvelles suite à cela.
      A bientôt !

      1. Roxanne

        merci Madame pour les liens, j’irai lire celà tranquillement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Laissez votre commentaire


Plugin Kindle Moi sur Blog Expert.